FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Rossel et les Editions de l'Avenir rebattent les cartes de la presse francophone

Mardi 5 Septembre 2017


Rossel et les Editions de l'Avenir rebattent les cartes de la presse francophone
C’est une nouvelle alliance, dont les éditeurs belges ont le secret et qui lie désormais le groupe Rossel et les Editions de l’Avenir au travers d’un double mouvement. Tout d’abord, une opération capitalistique : la reprise du portefeuille d’IP Press (15 titres) par le biais d’une société commune, Necnet, détenue à 51% par la filiale de Nethys et à 49% par Rossel.
 
Pratiquement, la commercialisation des magazines d'IP Press est confiée à Rossel Advertising, qui, dit-on, s’appuiera sur les équipes commerciales existantes de la régie de RTL (9 personnes). Dans la foulée, Rossel Advertising intègre également les magazines des Editions de l’Avenir. Ainsi, à l’instar des frères ennemis flamands de jadis Dag Allemaal et Humo désormais tous deux cornaqués par De Persgroep, Ciné Télé Revue et Moustique, mais aussi Télépro et Télé Star feront cause commune publicitaire.

La régie dirigée par Thierry Hugot se positionne désormais comme un acteur majeur de la presse magazine, quasiment monopolistique dans le segment des hebdos TV francophones. Du reste, son périmètre devient national puisqu’elle sera en charge de nombreux magazines flamands, dont ceux de Cascade - Primo, Eos, Motoren & Toerisme, Bahamontes et Puskas. Parmi les autres titres de IP Press, on citera tout d’abord les poids lourds belges, Ciné Télé Revue et Télépro (Belgomedia), ainsi que les titres de Mondadori France - Téléstar, Top Santé, Vital et Vital Food. Sans oublier le magazine des membres de Touring (Fr+Nl), le trimestriel néerlandophone Goodbye (Travelmedia), le trimestriel WAW (Fr + Nl) et accessoirement Foodprint (Fr + Nl).
 
Ces titres viennent donc compléter l’offre magazine de Rossel Advertising qui comprenait déjà Le Soir Mag, ainsi que les suppléments du Soir, TV News et So Soir. Auxquels s’ajoutent donc également les magazines des Editions de l’Avenir : Moustique et Télé Pocket, ainsi que Deuzio et BeTV Mag (le magazine des abonnés de la chaîne payante de VOO). 
 
« Avec toutes les mutations que connaît le marché publicitire, il était important de constituer un pôle puissant pour l'activité magazine. En mettant ensemble les titres d'IP, Moustique et Le Soir Mag, on consolide une activité qui n'avait plus une place stratégique chez RTL et qui en aura une chez nous », a expliqué Bernard Marchant, Administrateur délégué de Rossel (photo). « Notre concurrent aujourd'hui, ce n'est plus Sudpresse mais Facebook, Google... Sur ce marché confetti qu'est la Belgique francophone, il est grand temps de venir avec des audiences cumulées plutôt qu'en ordre dispersé », a ajouté Eric Schonbrodt, son alter ego aux Editions de l’Avenir, évoquant l’autre volet de l’accord avec Rossel.
 
En effet, à partir du 1er janvier 2018, ce dernier reprendra également la régie nationale print et web de L’Avenir, laquelle transite actuellement par Mediahuis. Objectif : permettre à Rossel Advertising de « proposer au marché des solutions publicitaires puissantes et innovantes à même de concurrencer celles des GAFA ».
 
En outre, les deux groupes ont indiqué leur volonté de mettre en place rapidement des synergies commerciales régionales afin de développer de nouveaux outils digitaux, dont des solutions de geotargeting, « visant à faire face à la concurrence accrue des acteurs internationaux ». Les nouveaux alliés soulignent enfin que ce rapprochement ne remet pas en cause les accords commerciaux précédemment passés avec leurs partenaires, parlant des offres Tango qui resteront commercialisées par Mediahuis et bien entendu, des deals nationaux NP.
 
Quoi qu'il en soit, cette alliance redessine les équilibres en présence au niveau de la presse francophone, laissant IPM de plus en plus esseulé.
 



ARCHIVE / MEDIA - STRATEGY

JOBS


INTERVIEW

Miguel Aguza (Ikea) : « Investir dans la qualité apporte une autre dimension à une production audiovisuelle »

Miguel Aguza (Ikea) : « Investir dans la qualité apporte une autre dimension à une production audiovisuelle »



DOSSIER  



Data & Privacy : Comment se préparer au GDPR  


Si vous n’avez pas encore entendu parler du GDPR, c’est que vous vivez sur une autre planète. La nouvelle législation européenne sur la protection de la vie privée aura des implications profondes...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Pitches et matchmakers : It takes two to tango  


De nos jours, les départements marketing font face à trois grands défis : la réduction de leurs effectifs, la multiplication des spécialisations et la nécessité absolue d’intégration. Pas étonnant...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


ACC Profitability Survey : les agences se portent un peu mieux  


261,4 millions d’euros. C’est le revenu total des 74 agences qui ont participé à l’enquête de l’ACC. Comme chaque année, l’association des agences a questionné ses membres sur leurs résultats...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier