FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

David Tiltman (Warc) : « La publicité n'est qu'un des touchpoints avec une marque »

Lundi 31 Juillet 2017


David Tiltman (Warc) : « La publicité n'est qu'un des touchpoints avec une marque »
Il y a de très fortes chances que vous ayez déjà utilisé l’une ou l’autre analyse et/ou étude en provenance de Warc. Le groupe fournit en effet de l’expertise permettant aux différents acteurs (allant des agences aux marques) d’établir les meilleures stratégies. Du contenu intemporel d’une valeur inestimable pour tous ceux qui cherchent des insights en matière de médias et de marketing contemporain. Le Head of Content de Warc, David Tiltman, partage cinq réflexions sur les Cannes Lions et le secteur.

Le mot de l’année, c’est incontestablement la "brand safety". Le terme est partout, omniprésent. Tous les problèmes s’y rapportant ont été vécus comme un véritable choc pour toutes les parties concernées. Reste à savoir comment résoudre le problème. En marge, il ne faut pas oublier que l’efficacité du ciblage digital tourne autour des 59% aujourd’hui. C’est peu, très peu. Il faut toutefois relativiser : tout dépend de la façon dont ces chiffres sont mesurés et analysés. Mais la question me semble importante, vu l’importance des budgets investis.

Suit un constat sans doute partagé par l'ensemble des festivaliers : l’omniprésence de la technologie et de ses acteurs à Cannes. La Croisette est le reflet ultime de là où l’argent se trouve. Actuellement, c’est du côté des Google, Facebook et Snapchat de ce monde. Cette omniprésence est déterminante pour la direction que prendra le business. En même temps, l’on sent une baisse généralisée de la confiance, sans doute liée à l’ère que nous vivons. Cela ne vaut d’ailleurs pas seulement pour les marques, qui ne sont pas forcément et exclusivement jugées sur base de leurs activités marketing, mais aussi sur leurs activités.
Ensuite, le mot de cette édition : "purpose backlash". La plupart des cases présentés comprennent d’une façon ou d’une autre un objectif ou un aspect sociétal. Même s’il n’est pas toujours très clair d’où il vient. La prudence est de mise : si le "purpose" ne fait pas partie de l’ADN d’une marque, il vaut peut-être mieux s’abstenir. Tout le monde ne s’appelle pas Unilever.

Enfin, 2017 marque un tournant dans la façon de collaborer entre agences. La présence ici et dans notre secteur du consultants en management indique la nécessité d’envisager les choses autrement. Il faut savoir d’ailleurs que les agences médias lancent également en leur sein des structures de consultance en management, et non des moindres. C’est logique.

Bref, tout est complexe. Il y a tant de façons d’être créatif. La publicité n’est qu’un des nombreux touchpoints avec une marque. La confusion est grande. Dans ce genre de contexte, les sources d’expertise et de knowhow indépendantes sont fiables et valables. Cela permet de distinguer le futile de l’important, la vérité du faux. C’est ce qui nous occupe tous les jours. 



ARCHIVE / BEST OF CANNES LIONS 2015

JOBS


INTERVIEW

Alex Thoré (Proximus), infiniment proche dans la communication (digitale)

Alex Thoré (Proximus), infiniment proche dans la communication (digitale)



DOSSIER  



Data & Privacy : Comment se préparer au GDPR  


Si vous n’avez pas encore entendu parler du GDPR, c’est que vous vivez sur une autre planète. La nouvelle législation européenne sur la protection de la vie privée aura des implications profondes...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Pitches et matchmakers : It takes two to tango  


De nos jours, les départements marketing font face à trois grands défis : la réduction de leurs effectifs, la multiplication des spécialisations et la nécessité absolue d’intégration. Pas étonnant...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


ACC Profitability Survey : les agences se portent un peu mieux  


261,4 millions d’euros. C’est le revenu total des 74 agences qui ont participé à l’enquête de l’ACC. Comme chaque année, l’association des agences a questionné ses membres sur leurs résultats...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier