FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Il ne s'agit pas des likes, il s'agit du contenu, par Danny Devriendt (Managing Director UM)

Mercredi 19 Mars 2014


Il ne s'agit pas des likes, il s'agit du contenu, par Danny Devriendt (Managing Director UM)
Voler vers Austin est génial. Chacun autour de vous est en route pour SxSW ("South By Southwest", le rendez-vous mondial de l'innovation numérique, ndlr), dès lors les conversations s’engagent aisément. Avant même d’avoir pu payer les deux dollars requis pour la bière tiède que l’on m’a servie, me voilà embarqué dans une discussion animée avec une jeune bloggeuse très branchée mode. La principale raison qui l’amène à SxSW est de « savoir comment obtenir davantage de likes pour son Facebook ».
Je crois que l’on accorde une importance exagérée aux likes. Les likes ne montrent en aucun cas un engagement, une implication, une connexion, une intention d’achat ou les prévisions météorologiques. Dans mon univers, les likes ne sont qu’une mesure parfaitement creuse et inutile.
Partir à la chasse aux likes afin d’obtenir rapidement une illusion de succès est facile, mais comment forgez-vous des relations en ligne (et oui : sociales) qui résistent aux ravages opérés par le temps ? En tant que personne, marque, société, qu’offrez-vous sur vos plateformes de communication qui pousse les gens à y revenir ?
 
Voici donc une tentative de synthèse de mes arguments rédigés sous l’influence du décalage horaire :
 
Soyez un pécheur : soyez un scrupuleux organisateur de l’énorme quantité de contenus qui peuvent intéresser ceux qui vous suivent ; offrez-leur un contenu qui s’inscrit dans leur vie, leur manière de penser, leur comportement social.
 
Soyez un matelot de pont : faites le travail pour eux, rassemblez une vaste quantité d’informations et jouez le rôle indispensable du filtre. Coupez sans relâche tout ce qui s’avère superflu, concentrez-vous sur les pépites d’information qui font la différence.
 
Soyez un havre d’informations fiable : aidez-les à donner un sens à ce tuyau d’arrosage de contenus qu’est devenu Internet aujourd’hui : présentez des sujets clairs, montrez-en les différentes facettes, mettez en exergue les éléments d’information les plus importants. Construisez une histoire cohérente à partir des différentes sources disponibles.
 
Soyez un capitaine : en tant que créateur, organisateur ou distributeur d’informations, vous décidez de ce qui entre et de ce qui sort. Vous êtes le (ou la) Heidi Klum du contenu. Ce qui signifie que vous dirigez le navire du contenu dans la direction que vous choisissez en opérant des choix clairs à propos de ce que vous présentez - ou non.
 
Soyez un phare : soyez une lumière dans la nuit et montrez vos compétences. Présenter une information ne suffit pas, formulez une opinion claire. Une organisation utile implique aussi que vous vous manifestiez : qu’en pensez-vous, et pourquoi. Cela ramène à une dimension des médias digitaux et sociaux trop souvent oubliée : c’est supposé être interactif :-). Formuler votre opinion personnelle (de marque) d’une manière intéressante ouvre souvent la porte à une grande discussion.
 
Soyez un dauphin : formulez votre contenu d’une manière légère, engageante et amusante. Ajoutez des infographies, peignez avec des mots et suscitez un sourire. La moitié du succès d’un contenu est déterminée par le contexte… et le style. Les sardines sont utiles, et très bonnes à manger, mais les  dauphins fendent l’eau des océans et atteignent notre page Facebook, où ils génèrent d’innombrables likes :-).
 



ARCHIVE / AGENCIES - MEDIA

JOBS


INTERVIEW

Sofie Rutgeerts (Medialaan) à propos de l'Ad Impact Model

Sofie Rutgeerts (Medialaan) à propos de l'Ad Impact Model



DOSSIER  



Jyske Bank TV ou le mariage insolite entre une banque et un média  


En 2008, une banque danoise décidait de lancer sa propre chaîne de télévision pour produire au quotidien des informations écofi. Aujourd’hui, Jyske Bank TV est devenue un cas d’école. 

Avant...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Le placement de produit face à l'avalanche des contenus  


A l’heure où quantité de grands annonceurs se mettent à produire leurs propres contenus, on peut se demander où en est le placement de produit traditionnel. Devons-nous suivre l’exemple des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les nombreux défis de l'ethnomarketing  


La population belge compte de plus en plus de personnes d’origine non occidentale. Une évolution qui n’a pas manqué d’attirer l’attention des entreprises et responsables marketing, comme en...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier