FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

De Persgroep affiche des revenus en hausse de 13%

Mercredi 19 Avril 2017


De Persgroep affiche des revenus en hausse de 13%
De Persgroep a publié son rapport annuel 2016. L'an dernier, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires record de 1,455 milliard, en hausse de 9 %, pour un EBITDA de 225 millions (+13%). Dans le même temps, le bénéfice d’exploitation a atteint 164 millions (+11 %) et le bénéfice courant net, 117 millions (+7 %). La dette financière nette s’élève à 22 millions.

Selon De Persgroep, la croissance est essentiellement liée aux acquisitions de 2015, notamment Wegener aux Pays-Bas, Berlingske Media au Danemark ou encore Humo et Story en Belgique. Les journaux ont contribué au chiffre d’affaires à hauteur de 645 millions. Le chiffre d’affaires pub a baissé de 2% à 465 millions et se caractérise par une diminution dans le print, mais par une augmentation en TV, en radio et en ligne. Les recettes numériques ont passé pour la première fois le cap des 100 millions.
 
De Persgroep précise également que des investissements « substantiels » ont été consentis tout au long de l’exercice dans la perspective de la transformation numérique des activités de publishing. Plus de 40 millions d’euros ont ainsi été investis dans des projets IT et des développements numériques.
 
Christian Van Thillo, CEO du Persgroep : « S’élargir fortement dans un marché qui change à un rythme effréné présente un risque, et c’est précisément pour cette raison que je suis très fier de ce que nous avons réalisé. Le changement d’échelle est une réussite et nous avons travaillé intensivement au développement de produits, à l’augmentation de notre efficacité et au développement numérique. Cette approche se concrétise par de beaux résultats financiers, mais le principal défi reste devant nous. »
 
« Grâce à la numérisation, nos médias ont touché plus de personnes que jamais. Il nous appartient maintenant de trouver le bon modèle d’affaires pour pérenniser ce succès dans un contexte en pleine mutation », ajoute-t-il. « Je suis ravi que nous puissions adopter une vision à long terme, car ce processus prendra encore quelques années. Avec la puissance de nos marques de médias, le talent de nos collaborateurs et une forte position financière, nous disposons de tous les atouts pour préserver notre succès dans le monde de demain. »



ARCHIVE / MEDIA - STRATEGY

JOBS


INTERVIEW

Paroles de juré cannois : Annick Boyen (Weber Shandwick)

Paroles de juré cannois : Annick Boyen (Weber Shandwick)



DOSSIER  



Comment Sodastream veut imposer sa vision  


Sodastream est l’un des 32 lauréats de l’édition 2017 de l’organisation Elu Produit de l’Année qui couronne les innovations les plus prisées des Belges en se basant sur une enquête menée par GfK....


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les chatbots répondent à l'appel du marketing  


Après être restés dans l’ombre pendant des années, les chatbots (ou agents conversationnels) suscitent aujourd’hui un vif intérêt chez de nombreux marketers. Mais s’agit-il d’un simple outil...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Creative Belgium Awards 2017 : le Grand Prix et les 10 campagnes en or   


A l'instar de l'édition 2016, une seule campagne a été couronnée d'un Grand Prix cette année aux Creative Belgium Awards : "Nello & Patrasche", signée Friendship pour Stad Antwerp, sacrée en...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier