FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Dove pirate Shutterstock

Mardi 18 Avril 2017


Dove pirate Shutterstock
Aux dires de Dove, sept femmes sur 10 disent ne pas se reconnaître dans les publicités. Au Danemark, pour changer l’image de la femme auprès du secteur, la marque d'Unilever et son agence média Mindshare ont eu l’idée de pirater une banque d’images en ligne. La campagne "Image Hack" souhaite en effet encourager le marché pub à s’opposer aux représentations de la femme-objet hypersexuée et pour ce faire, Dove a décidé de s'en prendre directement à l'une des sources iconographiques du secteur, Shutterstock.

Au départ, Mindshare a engagé cinq photographes de renom pour créer ce qui allait devenir le "socle" de la campagne, des images représentant une autre idée de la féminité, plus proche de la réalité ; elle a ensuite sollicité la participation bénévole de quelque 90 photographes pour enrichir l'éventail de visuels disponibles. En janvier, ces images ont été postées sur Shutterstock. En toute discrétion, sans avertir la banque d'images en ligne.

La médiatisation du "hacking" a débuté deux mois plus tard, à l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes avec une annonce dans un journal danois et des affiches, judicieusement placées à proximité des agences locales. De quoi créer le buzz et permettre à d'autres marques, dont celles d'Unilever, de participer à leur tour au projet en achetant les photos pour leurs propres pubs. En tout, plus de 2.000 images ont été vendues.

La campagne s’inscrit également dans un contexte où de nombreuses plateformes web sont accusées d’alimenter des préjugés à cause de leurs algorithmes de recherche. Grâce aux tags attribués aux nouvelles photos téléchargées, Dove a su se jouer de ces algorithmes : en tapant "beautiful women" sur Shutterstock, les marques trouvaient des photos de femmes plus naturelles et authentiques.

Pour la petite histoire, la campagne a fini par être victime de son succès. Dès lors que Shutterstock a identifié le piratage de son site, la banque d’images a bloqué les nouvelles photos… En partie du moins, puisque plusieurs sont toujours disponibles grâce au soutien des photographes associés à la campagne qui disposent de leur propre compte Shutterstock. 



ARCHIVE / BRANDS - ACTIVATION

JOBS


INTERVIEW

Comment Accenture Interactive veut s'imposer en Belgique

Comment Accenture Interactive veut s'imposer en Belgique



DOSSIER  



BOA 2017 : les Cases en Or et les Specials  


Les Best of Activation Awards de l’ACC, dont les jurys annonceurs et créatifs étaient respectivement présidés par Nele Baeyens (Head of Marcomms TV, Medialaan) et Sébastien De Valck (Creative...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Jyske Bank TV ou le mariage insolite entre une banque et un média  


En 2008, une banque danoise décidait de lancer sa propre chaîne de télévision pour produire au quotidien des informations écofi. Aujourd’hui, Jyske Bank TV est devenue un cas d’école. 

Avant...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Le placement de produit face à l'avalanche des contenus  


A l’heure où quantité de grands annonceurs se mettent à produire leurs propres contenus, on peut se demander où en est le placement de produit traditionnel. Devons-nous suivre l’exemple des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier