FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

UBA Academy Talks : Kristin Verellen, à propos du Stakeholder Engagement

Vendredi 7 Avril 2017


UBA Academy Talks : Kristin Verellen, à propos du Stakeholder Engagement
« La force d’une marque est davantage déterminée par les stakeholders que par l’organisation elle-même. C’est pourquoi il est très important de les écouter et de les impliquer dans l’ensemble du processus marketing. » Le stakeholder engagement, c’est tout l’art de susciter la confiance, l’adhésion, la contribution, l’assentiment et l’engagement des parties prenantes. Comme cette capacité est devenue plus importante que jamais dans le secteur marcom, l’UBA Academy a décidé de consacrer une masterclass à ce thème le 27 avril prochain. Kristin Verellen (Peel The Onion - We have the choice), professeur du jour, nous en dit plus.
 
Pourriez-vous avant tout nous préciser ce que vous entendez par "stakeholders" ?
 
Il s'agit de toute personne ou groupe ayant un intérêt dans la vie d’une organisation ou d’une marque, et pouvant exercer une influence sur son fonctionnement. Ce sont tant les groupes cibles externes d’une organisation ou marque (consommateurs, fournisseurs, distributeurs, presse, monde politique, partenaires…) que les groupes cibles internes (collaborateurs, candidats potentiels, actionnaires…). 

Pourquoi leur engagement est-il tellement essentiel ?
 
Il est vital pour le succès d’une organisation ou d’une marque de développer de bonnes relations tant avec les parties prenantes internes qu’externes. Encore plus important, dans le contexte social, économique et écologique difficile du 21ème siècle, les organisations et leurs marques ne peuvent survivre, à moins d’assurer leur interdépendance et de collaborer avec les autres parties concernées, dans leur écosystème.

Quelles sont les implications pour le secteur marcom ?
 
Engager les parties prenantes suppose une approche radicalement innovante du marcom et de la manière de créer de la valeur concurrentielle et un engagement durable auprès des parties prenantes.
 
La dernière révolution dans le secteur marcom a été celle du passage d’une approche centrée sur le produit à une approche centrée sur la cible. La nouvelle révolution en marketing va encore un pas plus loin : les groupes cibles ne sont plus simplement considérés comme les récepteurs, tout au bout du processus marketing, ils occupent maintenant le centre de la stratégie et sont impliqués durant tout ce processus marketing.
 
En misant sur les relations durables, on réduit la distance entre les organisations et leurs parties prenantes (internes et externes) et dans le meilleur des cas, on fait naître une collaboration. Cela signifie concrètement qu’il est crucial pour les responsables marcom d’impliquer, dans la mesure du possible, à la fois les collaborateurs extérieurs au service marcom et les consommateurs et partenaires, dans le développement de la marque et le marketing.

A quoi peuvent s’attendre concrètement les participants à cette UBA Masterclass ?
 
A obtenir des enseignements sur la façon dont l’engagement des stakeholders peut aider au développement de relations durables avec des groupes cibles internes et externes, et à trouver, soutenir et commercialiser des idées (évolutives ou innovantes) propices à la construction du futur.
 
A découvrir des méthodes faciles à déployer pour installer efficacement le stakeholder management dans la pratique. Mais aussi comment créer la synergie entre le marketing et la psychologie afin d’obtenir un résultat optimal.
 
Les questions concrètes que nous abordons sont les suivantes : quelle est l’importance du stakeholder engagement ? Quelles sont les parties prenantes internes et externes ? Comment peut-on les inviter à dialoguer et comment entretient-on les relations avec les parties prenantes et entre celles-ci ?
 
A qui est destinée cette masterclass?
 
A tous ceux qui souhaitent apprendre comment améliorer la relation avec les groupes cibles internes et externes importants et créer un socle social durable pour le développement et l’application réussie d’idées contribuant à la construction du futur. Tous les niveaux, des débutants aux plus avancés, sont les bienvenus.
 
 
Kristin Verellen : son CV
 
Kristin travaille à la croisée du développement humain et sociétal, du changement organisationnel et de la stratégie corporate. Sa petite entreprise, Peel the Onion, accompagne le développement de personnes, d’équipes, de marques et d’organisations en évolution.
 
“Lorsque j'épluche l’oignon, je vais au cœur de la question et retire l’essentiel de la complexité, je stimule une collaboration co-créative qui permet d’appréhender les défis de manière participative, de créer un engagement commun et de sortir plus fort d’une évolution”, dit-elle. Son approche est systémique, basée sur l’expérience et créative.
 
En tant qu’initiatrice du mouvement citoyen "Circles - We have the choice", Kristin Verellen entend également susciter de nouvelles formes de rencontres comme réponse positive à la violence aveugle (son mari fut l'une des victimes des attentats du 22 mars 2016, à Bruxelles). “Dans un monde ou la dureté, l’extrémisme, la violence aveugle et la terreur débouchent sur des situations traumatisantes, cette asbl veut œuvrer à la construction d’une culture d’inclusion et de dialogue, à partir de laquelle peuvent se développer la solidarité et la motivation. Avec nos cercles nous créons des ondes qui s’étendent en continu. Ils créent un socle propice à un avenir humain, aimant et pacifique”, explique-t-elle.



ARCHIVE / TRAINING&BOOKS

JOBS


INTERVIEW

Patrick Van Dijck (Brightfish) : « Le storytelling et les films occupent une place de choix dans les stratégies »

Patrick Van Dijck (Brightfish) : « Le storytelling et les films occupent une place de choix dans les stratégies »



DOSSIER  



Comment Sodastream veut imposer sa vision  


Sodastream est l’un des 32 lauréats de l’édition 2017 de l’organisation Elu Produit de l’Année qui couronne les innovations les plus prisées des Belges en se basant sur une enquête menée par GfK....


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les chatbots répondent à l'appel du marketing  


Après être restés dans l’ombre pendant des années, les chatbots (ou agents conversationnels) suscitent aujourd’hui un vif intérêt chez de nombreux marketers. Mais s’agit-il d’un simple outil...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Creative Belgium Awards 2017 : le Grand Prix et les 10 campagnes en or   


A l'instar de l'édition 2016, une seule campagne a été couronnée d'un Grand Prix cette année aux Creative Belgium Awards : "Nello & Patrasche", signée Friendship pour Stad Antwerp, sacrée en...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier