FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Gen XYZ : leurs réactions à la pub selon Kantar Millward Brown

Lundi 13 Mars 2017


Gen XYZ : leurs réactions à la pub selon Kantar Millward Brown
Ne sous-estimez pas le pouvoir des médias traditionnels. C'est l'une des conclusions de la dernière livraison de l'étude AdReaction (*) de Kantar Millward Brown qui étudie les réactions à la pub des générations Z (16-19 ans), Y (20-34) et X (35-49).

Rappelant que ces trois générations rassemblent respectivement 4%, 19% et 20% de la population belge, que c'est logiquement parmi les X (73%) et Y (61%) que l'on compte le plus de personnes en emploi, voici quelques enseignements au niveau de la Belgique.
 
> Parmi les médias traditionnels, les seuls à susciter une perception majoritairement positive sont l'affichage et les magazines, et ce uniquement auprès de la génération Z (respectivement 58% et 53%) ; le cinéma s'en rapproche (48%).

> Il n'en reste pas moins que la perception publicitaire est nettement meilleure (ou moins mauvaise) pour les médias traditionnels que pour les médias en ligne. A ce niveau, les formats qui s'en sortent le mieux sont aussi les moins intrusifs : le search (15% d'appréciation positive) et le display sur desktop (13%).

> Si l'on compare avec les chiffres globaux de l'étude, on constate que les formats publicitaires sont généralement moins bien perçus en Belgique. Ce phénomène est particulièrement sensible au niveau de la télévision : là où 29% seulement des jeunes de la génération Z notent positivement la pub TV, la moyenne globale atteint 48% ; ce constat vaut aussi pour les générations Y et Z (28% vs 53%). Idem en ce qui concerne les différents formats publicitaires online. Ainsi par exemple, 8% seulement des Z belges perçoivent positivement la vidéo mobile vs 27% pour la moyenne mondiale.

> Au niveau des différentes formes de branded content, on constate qu'elles sont davantage plébiscitées par la génération Z. C'est notamment le cas des events qui ont les faveurs de près de 6 jeunes sur 10 issus des 16-19 ans. Cette même génération est plus sensible que ses aînés aux articles natives : ils sont 41% à les juger positivement. C'est presque deux fois plus que pour les Millennials ! Le même phénomène vaut pour les contenus sociaux des célébrités (32% vs 16%).

> L'étude montre encore que c'est à la maison que ces trois générations sont le plus réceptif à la pub.

> De manière assez étonnante, l'état d'esprit qui impacte le plus positivement la réceptivité à la pub chez les jeunes de la génération Z est l'ennui (38%), avant la recherche d'information (34%) qui arrive en tête chez les Millennials (33%) et la génération X (28%).

> Sans surprise, ces trois générations sont largement connectées sur desktop : on compte respectivement 77%, 74% et 78% d'utilisateurs heavy au sein des générations X, Y et Z. Les heavy mobinautes se recrutent quant à eux surtout parmi les Z qui font mieux que la moyenne mondiale avec 78%. A comparer aux 56% d'heavy mobinautes belges chez les Y et aux 33% chez les X. A l'inverse, les heavy consommateurs TV sont très présents au sein des X (85%), mais nettement moins chez les Y (56%) et les Z (53%).

> Un peu moins de la moitié des jeunes Belges se disent prudents par rapport à ce qu'ils partagent sur les réseaux sociaux ; les moins prudents étant les Millennials : 40% vs 47% pour leurs aînés et 46% pour leurs cadets.

> Plus que la moyenne mondiale, 57% des Belges de 16-19 ans sont en demande de musique digitale "always on" (vs 24% pour les Millennials).  

Plus de détails ici.
 
(*) l'étude AdReaction est constituée de trois volets : Quanti avec quelque 24.000 interviews online menée dans 39 pays, Quali au travers des forums propriétaires Ideablog en Chine, aux Etats-Unis et en Allemagne réunissant chacun une trentaine de participants et Ad Testing avec une trentaine de pubs mesurées via 9.000 interviews dans 10 pays.



ARCHIVE / INTELLIGENCE - RESEARCH

JOBS


INTERVIEW

David Favest (Stib) : « Notre philosophie consiste à prévoir un volet activation dans toutes nos campagnes »

David Favest (Stib) : « Notre philosophie consiste à prévoir un volet activation dans toutes nos campagnes »



DOSSIER  



Mixx Awards 2017 : les campagnes en or  


Pour la cinquième fois en six ans, TBWA décroche le titre d'Agence de l'année aux Mixx Awards de BAM. Elle remporte trois prix avec Telenet, qui repart avec le trophée de l'Annonceur de l'année,...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les ambitions de Kickstarter : construire un monde plus créatif   


Présente en Belgique depuis deux ans, la plateforme de crowdfunding américaine a réuni depuis sa création en 2009 près de 13 millions de personnes qui sont engagées à hauteur de 3,2 milliards de...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Effie 2017 : les 13 lauréats  


Bien que les organisateurs gardent secret le nombre de dossiers Effie inscrits au départ, ne permettant pas d'établir un ratio d'une année à l'autre, à l'arrivée, 2017 restera une année record en...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier