ACCÉDER DIRECTEMENT À MM.BE
 FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Aline Hoffmann (Renault Belux) : « Mettons-nous tous le même niveau d'exigence »

Vendredi 27 Janvier 2017


Aline Hoffmann (Renault Belux) : « Mettons-nous tous le même niveau d'exigence »
Après le King of Creativity, à la fin mars, les jurés des OOH Kings se pencheront sur les candidats au titre de King of Efficiency. La co-présidente de ce jury, Aline Hoffmann (Head of Advertising chez Renault Belux), nous livre ses réflexions sur l'évolution du média OOH dans le cadre de ce grand concours organisé de concert par Clear Channel et JCDecaux.
 
Quels aspects allez-vous prendre spécialement en compte dans votre travail d’évaluation ?
 
Parmi eux, il y aura tout d'abord l'originalité de la campagne, le fait que le produit et le message ressortent bien, que la création soit bien inscrite dans la bonne catégorie et enfin, bien entendu, l'efficacité réelle et l'interaction avec la cible.
 
En ce qui me concerne, j'attacherai plus d'importance au critère produit et message. En tant qu'annonceur, je juge que ce sont les éléments les plus importants d'une campagne en général et d'une campagne OOH en particulier.
 
La Belgique est l’un des pays où les écrans numériques sont les plus présents dans l’affichage. Avez-vous vu des campagnes DOOH intéressantes cette année, chez nous ou à l’étranger ?
 
Vous me l'apprenez. J'ignorais que la Belgique était précurseur en la matière, même si d'une certaine façon, cela ne m'étonne pas plus que cela puisque, historiquement, nous avons toujours eu la grande chance d'avoir un média affichage très puissant… Cela dit, pour être tout à fait honnête, je n'ai pas été marquée par une campagne DOOH en particulier cette année. Toutes celles qui ont été inscrites aux OOH Kings, je les ai découvertes lors du jury. C'est un peu le reproche que je fais au média. Ces campagnes sont généralement très localisées. On parle de très peu de surfaces, dans très peu de villes, pendant très peu de jours. Ce qui devient un peu compliqué pour toucher une large cible…
 
Ne doit-on pas revenir à l’adage "less is more" ?
 
Tout dépend évidemment du message que l'on souhaite faire passer, mais pour moi, cet adage a toujours été et est toujours d'actualité. Les fameux "sept mots dans une affiche et pas un de plus" restent un enjeu crucial de l'affichage, ainsi qu'un énorme challenge pour les agences créatives, et surtout pour les annonceurs, qui ont toujours tendance à vouloir tout dire et tout montrer. Avant de donner nos briefings, nous devons nous faire violence à ce niveau.
 
De nouvelles technologies permettent aux gens d’échapper aux messages commerciaux. Pensez-vous que ce phénomène épargnera le secteur de l’OOH ?
 
Quel que soit le média, je pense que tous ces "adblockers" reflètent une réalité de la part des consommateurs. En tant qu'annonceur, il faut évidemment rester très vigilant par rapport à cela. Ce sont des signaux forts qui sont envoyés par les consommateurs, dont il faut absolument tenir compte.

A nous à faire en sorte que nos affiches restent surprenantes et agréables à regarder, qu'elles ne dégradent pas le paysage, au point de donner l'envie à des élus de réduire le nombre de panneaux d'affichage dans leur ville ou commune… Si tous les annonceurs suivaient cette philosophie, nous inciterions moins les gens à vouloir trouver un moyen de contourner nos messages. Bref, mettons-nous tous le même niveau d'exigence, en se disant que si on veut être vu et ressortir du lot, il faut faire de la belle création, avec des messages pertinents.



ARCHIVE / AWARDS

JOBS


INTERVIEW

Comment Accenture Interactive veut s'imposer en Belgique

Comment Accenture Interactive veut s'imposer en Belgique



DOSSIER  



Jyske Bank TV ou le mariage insolite entre une banque et un média  


En 2008, une banque danoise décidait de lancer sa propre chaîne de télévision pour produire au quotidien des informations écofi. Aujourd’hui, Jyske Bank TV est devenue un cas d’école. 

Avant...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Le placement de produit face à l'avalanche des contenus  


A l’heure où quantité de grands annonceurs se mettent à produire leurs propres contenus, on peut se demander où en est le placement de produit traditionnel. Devons-nous suivre l’exemple des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les nombreux défis de l'ethnomarketing  


La population belge compte de plus en plus de personnes d’origine non occidentale. Une évolution qui n’a pas manqué d’attirer l’attention des entreprises et responsables marketing, comme en...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier