FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

François Chaudoir (Space) : "2016 aura été historique, gratifiante et éreintante"

Dimanche 8 Janvier 2017


François Chaudoir (Space) :
A l’occasion des 30 ans de Space, nous avons embarqué François Chaudoir, CEO de l’agence dans la MM Cab Cam, et nous en avons profité pour lui demander de dresser le bilan de son année.

Space vient de fêter ses 30 ans. Au-delà de son particularisme lié à son actionnariat, qu’est-ce qui fait la spécificité de l’agence aujourd’hui ?
 
Comme je me plais à le répéter, nous avons fait nôtre la formule d’un client qui, au terme d’une compétition que nous avons remportée, nous a qualifié de "leader with a challenger mindset". Nous sommes à la fois grands localement et petits, atypiques et hybrides internationalement. Nous avons la chance d’être nourris par des cultures différentes - Publicis Media et MediaCom -, de focaliser nos efforts sur ce qui compte réellement et localement pour nos clients. Notre objectif final est dans la pérennité de la marque Space et cela ne peut passer que par un seul moyen :  la satisfaction de nos clients.
 
Nous avons donc le volume d’une grande entreprise, mais essayons de garder une mentalité de "boîte familiale" pas trop hiérarchisée, flexible, qui se réinvente et se remet en question.
 
Bien entendu, ce n’est pas simple, et parfois nous devons apprendre seuls de nos erreurs et les détecter rapidement mais c’est extrêmement motivant. Nous investissons énormément dans des outils, des études, des talents ; nous essayons de faire ce qui est juste et utile, efficace et concret. Quand nous promettons, c’est un engagement réel d’y arriver.
 
Autre particularité, peut-être aussi à cet esprit de "boîte familiale", les annonceurs nous sont fidèles, le management également. A nous de continuer à mériter cette confiance et à rester humbles.
 
Quel bilan tirez-vous de l’année 2016 ?
 
Concernant Space, il faut reconnaître que 2016 aura été historique, gratifiante et éreintante.
 
Historique en termes de résultats, de progression de notre billing. Bon nombre de nos clients ont très positivement considéré leurs investissements 2016.  Le digital et la TV auront été définitivement les grands gagnants.
 
Gratifiante car d’une part Proximus nous a refait confiance mais aussi parce que D’Ieteren a affirmé son souhait de prolonger sa collaboration avec nous en "sortant des clous d’une décision internationale" - succès que nous sommes heureux de partager avec MedicCom.  D’autres annonceurs comme BasicFit, Belga Films, Electronic Arts, Ryanair ou Visa ont également rejoint Space, suite à des décisions locales ou via nos réseaux actionnaires.
 
Ereintante car cette dynamique n’aura pas été toujours simple à gérer. La masse de travail a été par moments terrible pour les équipes, mais elles ont assuré avec professionnalisme et détermination.
 
Concernant le marché, les échos qui me reviennent sont très divers et pourraient se résumer par "une année qui se profilait bien, qui s’est essoufflée au second semestre, mais qui au final est satisfaisante". Je retiendrai la détermination des éditeurs belges à renforcer leurs marques au niveau digital, les réflexions au sein du CIM pour rester "best in class" au niveau études en Belgique et les justes soucis des annonceurs de sécuriser la qualité des contacts publicitaires digitaux.
 
A titre anecdotique, je citerai la complexification accrue liée au retrait de la commission d’agence par des mécaniques diverses et créatives et à titre plus anxiogène, le risque d’asphyxie économique des médias locaux découlant de la place déterminante d’acteurs internationaux sur notre territoire, et… la réapparition du serpent de mer TF1.



ARCHIVE / AGENCIES - MEDIA

JOBS


INTERVIEW

Comment Accenture Interactive veut s'imposer en Belgique

Comment Accenture Interactive veut s'imposer en Belgique



DOSSIER  



BOA 2017 : les Cases en Or et les Specials  


Les Best of Activation Awards de l’ACC, dont les jurys annonceurs et créatifs étaient respectivement présidés par Nele Baeyens (Head of Marcomms TV, Medialaan) et Sébastien De Valck (Creative...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Jyske Bank TV ou le mariage insolite entre une banque et un média  


En 2008, une banque danoise décidait de lancer sa propre chaîne de télévision pour produire au quotidien des informations écofi. Aujourd’hui, Jyske Bank TV est devenue un cas d’école. 

Avant...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Le placement de produit face à l'avalanche des contenus  


A l’heure où quantité de grands annonceurs se mettent à produire leurs propres contenus, on peut se demander où en est le placement de produit traditionnel. Devons-nous suivre l’exemple des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier