FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Roularta transforme De Streekkrant en Deze Week

Mardi 3 Janvier 2017


De l’aveu même de Roularta, la marque aux 2,75 millions de lecteurs était devenue un terme générique, entrée dans le langage courant et même dans le Van Dale. Lancé il y a 30 ans sur les cendres chaudes du Groep E3, l’hebdo régional De Streekkrant est remplacé par Deze Week - « un journal gratuit pour toutes les villes et communes de Flandre ». Roularta justifie le rebranding en indiquant que « dans les grandes villes, le nom De Streekkrant n’est plus approprié, de même qu’il serait difficile d’imposer un journal qualifié d’urbain dans de petites localités ».

La nouvelle formule sera inspirée par le succès du journal De Zondag, avec des éditions moins nombreuses, mais plus grandes : partant de la constatation que dans les petites villes, certains petits annonceurs disparaissent alors que d'autres se développent et s’adressent à un marché plus étendu, Roularta va proposer un journal décliné en 34 éditions avec en moyenne de 40 à 48 pages rédactionnelles.
 
Le titre se positionne comme « un vrai journal », avec une Une rédactionnelle, sans pub, suivie des pages d’actualité, consacrées essentiellement aux infos régionales et locales, avec notamment une rubrique sportive et des rubriques pratiques dédiées au divertissement, à la maison et au jardin, une rubrique culinaire, etc. Sans oublier les offres d’emploi (Streekpersoneel.be), une rubrique immobilière, des annonces notariales, ainsi que les traditionnels mots croisés, concours, recettes, agendas, etc.
 
Deze Week sera distribué le mercredi, principalement en toutes boîtes. Dans certains centres urbains, la distribution sera également assurée via des présentoirs à des endroits soigneusement sélectionnés (magasins de journaux, commerces locaux, bibliothèques...). 
 
« Une enquête approfondie, menée au préalable auprès d’un groupe de lecteurs et de non-lecteurs dans chaque catégorie d’âge, et représentatif de la population flamande, a révélé que les lecteurs souhaitent recevoir chaque semaine un journal offrant surtout des informations régionales et locales », indique Roularta. « Le public veut savoir ce qu’il y a à faire près de chez lui sur le plan des loisirs, mais aussi quelles actions, quelles offres, quelles réductions sont proposées par les commerçants locaux, il veut être informé des portes ouvertes, des maisons témoins à visiter, etc. Interrogés sur la distance qu’ils sont prêts à parcourir pour effectuer un achat déterminé, les participants à l’enquête ont indiqué un rayon d’action moyen de 20 km, suivant le type d’achat. »



ARCHIVE / MEDIA - PRINT

JOBS


INTERVIEW

Patrick Dixon (Global Change) : « Nous recevons trop de messages publicitaires sans intérêt »

Patrick Dixon (Global Change) : « Nous recevons trop de messages publicitaires sans intérêt »



DOSSIER  



Le placement de produit face à l'avalanche des contenus  


A l’heure où quantité de grands annonceurs se mettent à produire leurs propres contenus, on peut se demander où en est le placement de produit traditionnel. Devons-nous suivre l’exemple des...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les nombreux défis de l'ethnomarketing  


La population belge compte de plus en plus de personnes d’origine non occidentale. Une évolution qui n’a pas manqué d’attirer l’attention des entreprises et responsables marketing, comme en...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les médias peuvent-ils s'inspirer de l'industrie du X?  


Le digital a donné des ailes au business du "divertissement pour adulte". Les techniques d'affiliate marketing, les vidéos 360°, la réalité augmentée et virtuelle, l'IoT n'ont plus de secret pour...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier