FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

ADVERTORIAL : Le MovieMatch de Valérie Rzasnicki (Citroën Belux et DS Benelux)

Jeudi 27 Octobre 2016


ADVERTORIAL : Le MovieMatch de Valérie Rzasnicki (Citroën Belux et DS Benelux)
En marge du lancement de MovieMatch par Brightfish, une nouvelle offre qui permet aux annonceurs de choisir parmi une quinzaine de films celui qui correspond le mieux à leurs marques pour communiquer au cinéma, nous avons questionné une série de CEO et CMO sur leurs goûts cinématographiques, mais aussi sur le rôle qu’un film au cinéma peut avoir pour une marque. Valérie Rzasnicki, Directrice Marketing Citroën Belux et DS BeNeLux, étrenne cette saga.
 
Quel type de film allez-vous voir prioritairement au cinéma ?
 
Je vais principalement voir des drames, avec une histoire intéressante, genre "Spotlight" de Tom McCarthy avec Michael Keaton. Maintenant, j'avoue quand même qu'un bon vieux film d'action ou de suspense de temps en temps, cela fait du bien aussi…
 
Quel genre correspond le mieux à une marque telle que Citroën ?
 
La promesse de marque, c'est "creative technology". Donc, pour moi, ce serait avant tout un film assez "feel good", avec une histoire qui sortirait un peu de l'ordinaire, pour répondre également au côté un peu unique de Citroën.
 
Parmi les films qui sortiront l’an prochain (voir ci-dessous), lequel serait idéal pour la diffusion d'une campagne pour votre marque ?
 
"The Lego Batman Movie" serait un bon candidat. J'aime assez cette idée d'unir Lego et sa technicité à un personnage un peu mythique. Je crois que cette combinaison, ajoutée à l'innovation, pourrait être assez intéressante pour la marque. Si je devais en choisir un ce serait celui-là. Et certainement pas, comme cela aurait pu paraître logique, "Fast & Furious 8" qui n'a rien d'unique pour moi. Ce sont des voitures, point. La sportivité n'est pas l'une des valeurs de marque de Citroën, même si nous sommes dans le WRC notamment. Mais nous ne faisons pas pour autant de ligne "GT" ou "S", comme certains de nos concurrents. Citroën est plus unique.
 
Qu'apporte le cinéma à une campagne publicitaire, et principalement à une marque comme Citroën ?
 
Dans notre société, où nous sommes tous un peu stressés et inondés de message tout au long de la journée, le cinéma est pour moi un moyen d'atteindre le consommateur à un moment assez privilégié, mais aussi événementiel. Aller au cinéma reste un peu un événement. Par ailleurs, on y évite ce côté "multi-tasking" que l'on peut avoir devant un film à la télévision chez soi, où l’on a tendance à être en même temps sur sa tablette ou sur son ordinateur, voire en train de feuilleter un magazine. Le cinéma est donc pour moi un réel moment privilégié, le tout pour un coût quand même plus faible que la télévision.
 
Avez-vous une anecdote ou un souvenir particulier en rapport avec le cinéma ?
 
Comme je le disais, c'est toujours un peu un événement de se rendre au cinéma, surtout lorsque nous sommes enfants. Personnellement, j'ai été marquée par "Les Aristochats", qui est d'ailleurs le seul film que j'ai vu à deux reprises. Sinon, étant Parisienne d'origine, j'aime beaucoup aller dans ces petits cinémas de quartier, qui ont gardé une âme et une personnalité. Tout ce qu'il y a autour du film en lui-même, l'expérience du lieu, est également très important pour moi. Autrement dit, ces cinémas qui considèrent encore le cinéma comme un art.
 
Avez-vous une scène culte ?
 
Pas vraiment. J'ai beaucoup aimé "Little Miss Sunshine", qui m'a marqué par l'émotion qu'il véhicule. Surtout dans la scène finale où la famille fait bloc autour de la petite qui, quelque part, rend hommage à son grand-père. Sinon, il y a une scène qui me hante, parce que c'est ma plus grande angoisse : l'ouverture de "Cliffhanger", quand Stallone n'arrive pas à retenir sa femme, qu'il voit tomber dans un vide immense. Cette chute m'a extrêmement impressionnée.

 
Films 2017 - "Fifty Shades Darker", "The Lego Batman Movie", "Beauty and the Beast", "Smurfs 3", "Fast & Furious 8", "Pirates of the Carribean: Dead Men tell no tales", "World War Z", "Transformers", "Despicable Me 3", "Cars 3", "Dunkirk", "Spiderman", "Valerian and the city of the thousand planets", "Justice League", "FC De Kampioenen 3".



ARCHIVE / MEDIA - AUDIOVISUAL

JOBS


INTERVIEW

Leon Jacobs et Stijn Cox (Boondoggle) à propos du Service Design

Leon Jacobs et Stijn Cox (Boondoggle) à propos du Service Design



DOSSIER  



L'attribution totale, expression du chaos numérique  


La notion de convergence a été de toutes les grandes conversations digitales depuis bientôt une décennie. Mais force est de constater que la fragmentation des usages par le consommateur provoque...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Merit Awards : les reasons why de nos lauréats 2016  


Le 26 janvier dernier, le Bloody Louis a accueilli quelque 800 professionnels qui ont répondu à l'appel de Media Marketing pour la traditionnelle remise des Merit Awards 2017, récompensant les...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


PQ : les défis à relever pour gagner des lecteurs numériques  


Si les éditions papier ont encore généré la plus grosse part de l’audience des marques d’information en 2016, la transition vers le numérique est bel et bien en cours dans le monde de la PQ. A...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier