FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Influenceurs prêts à l'emploi, par Saskia Neirinckx (The Wicked PR)

Vendredi 16 Septembre 2016


Influenceurs prêts à l'emploi, par Saskia Neirinckx (The Wicked PR)
Au cours des derniers mois, une quantité invraisemblable de textes, de tweets, de commentaires et de radotages ont été consacrés aux "influenceurs" et à l’influencer marketing. Nous le déplorons parfois sur Facebook, il est grand temps d’apporter un éclairage constructif sur le sujet.

Oui, l’influencer marketing est quelque chose d’important.
Non, il n’existe pas de liste d’influenceurs prête à l’emploi.
Non, être influent n’est pas un but en soi. Il est préférable d’effacer le mot de votre bio sur Instagram.
Non, vous ne devez pas disposer d’une audience sur Facebook pour être influent. 

Nuançons, en apportant un conseil aux marques en quête d’influenceurs, mais aussi aux influenceurs eux-mêmes. Communiquer via des influenceurs est important depuis longtemps. Depuis bien avant l’arrivée des médias sociaux.

Qui sont les influenceurs ? Les leaders d'opinion, les gens qui font bouger les choses, des modèles, des gens qui sont bons dans ce qu'ils font et qui s’adressent à un public spécifique. Un écrivain, un acteur, un designer, un musicien, un politicien, un chef coq, un blogueur, etc. S’ils correspondent à votre produit et peuvent y être associés d’une manière convaincante, cela influencera leurs pairs et leurs fans. Considérons le mot "influenceur" comme une notion de travail. Et entre parenthèses, personne ne se prévaut lui-même d’être un influenceur.

Depuis l’apparition des médias sociaux, chacun est à même de construire un réseau. Au risque de simplifier, il s’agit bien de cela : vous pouvez construire un réseau, même si vous n’avez rien à raconter. Un peu de n’importe quoi, un morceau de fesse ou un peu de muscles, un ananas qui décore votre intérieur, l’art de se montrer dans les événements qui comptent et de choisir habilement son entourage, ajoutez à tout cela un paquet de hashtags et vous voilà pourvu d’un nombre respectable de suiveurs. Mais ce groupe est-il le Saint Graal qui vous permettra d’atteindre votre cible ?

Les agences de PR (mea culpa) et les médias contribuent beaucoup à l’idée qu’il existerait une liste toute prête d’influenceurs. On voit trop souvent les mêmes influenceurs intervenir à tout propos, au risque de multiplier les messages plats et sans contenu.
Idéalement, si votre marque est mise en valeur par un influenceur, vous ne devriez même pas vous en apercevoir.  Je sais, je sais, certains estiment que le hashtag sponsorisé devrait accompagner les messages publiés sur les médias sociaux. Ce qui n’est pas (souvent) le cas. Mais dans un monde parfait, l’influenceur ne devrait accepter que des missions émanant de marques dont il parlerait sans être sponsorisé. Le tag sponsorisé gâche dans certains cas le naturel de ce qui est publié.

Retenez ceci : un influenceur ne doit pas disposer d’une audience sur les médias sociaux pour être influent. Certains ont quand même d’autres choses à faire que de se mettre en scène devant le reste du monde (social). Ce qui les rend souvent bien plus authentiques. Avec leur truc parrainé, on les remarque aussi dans Le Monde Réel. Vous savez de quoi il s’agit ? C’est un univers parallèle à celui des médias sociaux. Les médias sociaux, c’est magnifique, idéal pour une exposition maximale, mais ne vous laissez pas aveugler. Osez l’offline. Un influencer de qualité vaut largement plus qu’une audience sur les médias sociaux. Et vous pouvez même en parler (vous-même) sur les médias sociaux.

Et ceci. Etre influent n’est pas un but en soi. Effacez cela de votre bio Instagram. Ne vous qualifiez pas vous-même d’influenceur, c’est un peu comme dire de soi que l’on est cool. Prions pour qu’une formation "influential" ne voie pas le jour.

Plus encore. Il n’existe pas de liste d’influenceurs prête à l’emploi. On nous pose beaucoup trop souvent la question : ‘Avez-vous une liste d’influenceurs ?’ Sélectionner l’influenceur qui convient demande beaucoup de travail, de connaissance et de contacts personnels. Faites appel à une agence spécialisée pour une sélection sur mesure, pour les approcher, et pour déterminer un mode de collaboration approprié. Les bonnes agences suivent de près cet univers et sont à même d’apporter les nuances indispensables.
Idéalement parlant, un influenceur travaille avec une personne, pas avec une marque. Un post en échange d’une facture ou d’un cadeau est un mauvais point de départ. Trouvez la magie entre votre influenceur et la marque, sinon cela ne fonctionnera pas.

Submerger d’objets gratuits une série de visages connus offre peut-être pendant un moment une exposition maximale sur les réseaux sociaux et éventuellement dans un magazine people, mais nous ne croyons pas à la durabilité d’un tel concept. Ce qui compte, c’est le contact "one on one", la construction d’un lien avec la marque. Laissez l’influenceur participer au choix du moment et au contenu du post, afin qu’il puisse utiliser sa propre approche, n’essayez pas de lui imposer un contenu. Au plus naturelle sera leur manière de s’exprimer au mieux ce sera pour votre marque.

ET MAINTENANT. Le média. Les médias se permettent régulièrement de publier des articles sur la manière dont vous pouvez gagner de l’argent en créant un blog. Cela n’aide pas. Bloguer est bien autre chose que ce que peuvent suggérer des titres d’articles. Un blog attrayant, bien organisé, au contenu sans fioritures requiert beaucoup de temps et d’engagement.

Last but not least. Credibility. Tant comme marque que comme annonceur : "Guard it with your life".

Conclusion : Nous aimons travailler avec des ambassadeurs et/ou des influenceurs. Notre univers de PR/ social media/ blogueur est magique, et nous travaillons d’arrache-pied pour lui maintenir sa qualité. Au plus nous essayons de tirer bénéfice de relations superficielles au moins les résultats sont crédibles. Au plus les marques/agences de PR/influenceurs maîtrisent leur propre partition, au plus chacun s’en trouve mieux. 

Un projet marketing en tête ? Rechercher une agence


ARCHIVE / AGENCIES - PR & PUBLIC AFFAIRS

JOBS


INTERVIEW

ADVERTORIAL - Onlineprinters partenaire actif du secteur de l'événementiel

ADVERTORIAL - Onlineprinters partenaire actif du secteur de l'événementiel



DOSSIER  



B2B Press & Communication Awards : Les lauréats  


Quelque 200 personnes ont assisté hier soir à la troisième soirée de gala des B2B Press & Communication Awards qui se déroulait à Bozar. Parmi les 11 prix décernés par le Jury de Stephan Salberter...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


IAB MIXX 2016 : les cases en or  


Cette année, le jury des IAB MIXX Awards a décerné sept Gold. Ceux-ci couronnent autant de campagnes et d'annonceurs différents, et cinq agences.

Zoom sur ces campagnes en or pour VOO, Visit...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Netvertising : Prière de ne pas déranger !  


On savait déjà que la publicité dérange les internautes, mais pas dans les proportions révélées dans une étude récemment menée par l'agence média Space. Et certains formats considérés comme très...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier