FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

François Chaudoir (Space) : « Le digital est enfin devenu une activité rentable »

Jeudi 12 Mai 2016


François Chaudoir (Space) : « Le digital est enfin devenu une activité rentable »
Le début de l’année a été chargé pour Space avec, évidemment, l’arrivée de Proximus dans le portefeuille de l’agence. Mais pas seulement si l’on en juge par la quantité de campagnes récemment déployées pour ses autres clients, qu’il s’agisse des lancements chez Samsung (Galaxy S7), P&G (Gillette Proshield), Heineken (Strongbow, Maes Ice) ou VW (Tiguan), sans oublier le rebranding d’Electrabel en Engie… Profitant d’une embellie certaine dans le marché, l’agence semble donc surfer de façon confiante sur les bons résultats de 2015. C’est en effet un François Chaudoir très serein et confiant que nous rencontrons, pour tirer le bilan de ces derniers mois et évoquer les projets en cours.
 
En 2015, selon le classement UMA, Space a réalisé un billing de 186,1 millions d'euros et surtout, une progression de 7%, de deux et quatre points supérieure à celle de vos principaux poursuivants, Initiative et Carat. Nous imaginons que vous êtes satisfait de ce bilan ?
 
François Chaudoir : Nous sommes très heureux du bilan 2015, sachant que les premiers mois ont été pas mal chahutés avant une reprise à partir de l’été, et ce dans tous les médias. Et encore plus au niveau du digital en ce qui nous concerne.
 
Le digital est un métier en constante évolution. Nous avons aussi énormément investi à ce niveau. Aujourd'hui, le digital représente 40% des effectifs de l'agence pour une part d'investissements qui est supérieure à 15%. Cela prend une énergie folle, nous testons beaucoup, nous faisons évoluer notre structure à peu près tous les ans, mais in fine, nous avons le sentiment d’en récolter les fruits.
 
C’est donc rentable ?
 
Depuis  deux ans, oui. C’est devenu une activité profitable. Je n’irai pas jusqu’à dire extrêmement profitable parce que nous recrutons tout le temps de nouveaux profils et que nous organisons beaucoup de formations, mais néanmoins, le digital est rentable chez Space. Nous avons entamé il y a deux ans une véritable remise à plat de la rémunération de l’agence sur le digital, et plus particulièrement par rapport à l’ensemble des métiers du programmatique. Nos clients ont compris que le volume acheté et le conseil ne sont pas proportionnels, et il y a une vraie dynamique qui s’est mise en place. J’en veux aussi pour preuve que sur les cinq dossiers que nous avons rentrés aux AMMA cette année et qui ont tous été nominés, trois touchaient au digital. Nous allons donc continuer y à mettre beaucoup d’énergie… Mais en gardant à l’esprit que 85% du chiffre d’affaires vient encore des autres médias.
 
Un commentaire sur le dernier classement "Domestic Report" de RECMA où Space se classe numéro un du pays ?
 
Cela montre que sur les deux pôles - structure et vitalité - nous continuons à performer. Nous sommes extrêmement fiers d'avoir remporté le pitch Proximus. Compte tenu de notre historique par rapport à ce client que nous avons géré jusqu'en 2009, participer à cette compétition impliquait que nous devions absolument faire la différence sur ce pitch. Cela montre encore une fois que Space reste un choix de qualité indiscutable pour les annonceurs locaux.
 
En 2015, vous avez également scellé un partenariat avec Zelos, qui a permis d'intégrer les touchpoints liés au marketing sportif dans l'étude Pulsar. Pratiquement, cet investissement a-t-il déjà délivré des résultats ?
 
Cela se fera probablement pour les plans fin 2016 et 2017.  Sachant qu’il s’agit de choix stratégiques importants pour les annonceurs. Au-delà, cet investissement est aussi la démonstration que Pulsar que l'outil idéal pour étudier l’ensemble des touchpoints. Avec cet outil et le partenariat avec Zelos, nous allons maintenant intégrer beaucoup plus de marketing sportif dans les plans, pour autant évidemment que cela corresponde aux objectifs de nos clients.
 
Parlant de recherche, sur quel champ d'investigation travaillez-vous actuellement ?
 
Parmi les gros dossiers en cours, celui qui émerge tout particulièrement est lié à l’attention par rapport aux différents médias et canaux de communication. Nous sommes convaincus que le modèle d’exposition n’est plus suffisant pour une agence média. Par conséquent, nous devons être capables de déterminer dans l’ensemble des canaux existants, en plus d’une simple exposition, la réaction qu’ont les consommateurs face à une publicité, particulièrement sur les canaux digitaux. Nous sommes en train d'interroger notre panel Space2face sur cette question.
 
Space a toujours privilégié le développement interne. Cela peut-il changer ?
 
Notre actionnariat collaboratif et hybride fait qu’il est probablement plus difficile pour nous que pour d’autres agences médias de mener une politique d’acquisition. Mais jusqu’à présent, les résultats en terme de développement interne ont été plus probants que lorsque nous avons fait des alliances ou des partenariats. On apprend mieux un métier quand on le fait seul. D’autant que nous ne cherchons pas d'effet d'annonce ni de volume. Notre seul objectif est de développer une expertise au service de nos clients.

Un projet marketing en tête ? Rechercher une agence


ARCHIVE / AGENCIES - MEDIA

JOBS


INTERVIEW

ADVERTORIAL - Onlineprinters partenaire actif du secteur de l'événementiel

ADVERTORIAL - Onlineprinters partenaire actif du secteur de l'événementiel



DOSSIER  



Le difficile accouchement de l'étude stratégique cross-média  


Depuis l’an dernier, les acteurs du marché travaillent au sein du CIM à l’élaboration d’une nouvelle étude stratégique centrale. Mais le chantier avance lentement. Les attentes des médias ne sont...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


B2B Press & Communication Awards : les lauréats  


Quelque 200 personnes ont assisté hier soir à la troisième soirée de gala des B2B Press & Communication Awards qui se déroulait à Bozar. Parmi les 11 prix décernés par le Jury de Stephan Salberter...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


IAB MIXX 2016 : les cases en or  


Cette année, le jury des IAB MIXX Awards a décerné sept Gold. Ceux-ci couronnent autant de campagnes et d'annonceurs différents, et cinq agences.

Zoom sur ces campagnes en or pour VOO, Visit...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier