FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

AMMA 2015 : les cas en Or

Vendredi 22 Avril 2016


AMMA 2015 : les cas en Or
Pour sa (déjà) 10ième édition, qui comptait plus de 110 dossiers inscrits, les AMMA du GRP, et plus précisément le jury présidé cette année par Kris Coumans (Manager Marketing, Mercedes-Benz Cars), nous ont concocté un palmarès des plus enthousiasmants. Vous allez pouvoir vous en rendre compte à la lecture des Gold et autres trophées "of the Year", repris dans ce dossier.
 
Media Agency of the Year : Maxus
Une fois n’est pas coutume, le jury des AMMA a décerné son prix signature à une "petite" agence (quatre fois plus petite que la numéro un en terme de billing et quatre fois moins staffée). Dans sa configuration actuelle, Maxus a été lancée il y a trois ans, avec la plus jeune MD du secteur, Els Thielemans alors âgée de 29 ans, et une poignée de jeunes talents. La plupart font aujourd'hui partie du management de l'agence de GroupM qui connaît une croissance exponentielle depuis 2009, quadruplant son chiffre d'affaires. Avec encore +45% en 2015, à 40,296 millions. L'agence se targue d'avoir remporté 78% des pitches auxquels elle a participé, remportant l'an dernier des clients comme Orangina Schweppes, Infrabel, Air France, Fortuneo, Huawei ou Essilor.
 
Maxus, qui emploie aujourd'hui 26 personnes, met en avant le recrutement et la formation de jeunes talents ; la possibilité que leur offre l'entreprise d'occuper rapidement des fonctions de management comme ce fut le cas pour Britt Luyten, Sébastien Reps et Pieter Berger, respectivement en charge du communication planning, du digital et de l'audiovisuel. Sans oublier, évidemment, Els Thielemans, élue "Women to watch" par le groupe et à qui Gino Back, patron de GroupM et Mindshare, vient de confier sa troisième casquette de CEO de Maxus.
 
L'agence mise évidemment sur les nouvelles technologies. Adepte du "test and learn", ouverte au "failing fast". Maxus a été parmi les premières à essayer la plateforme Xaxis Audio (sa campagne pour Sunweb a remporté le Silver en Best Use of Interactive) ou des solutions comme Convertr. Au-delà, elle s'appuie sur des outils propriétaires comme Resolve, Precision, Pistemap, Smart Data, etc.
 
Autant de raisons qui font de Maxus Belgium la "most engaged agency worldwide" du GroupM (selon une étude menée auprès des collaborateurs parmi tous les pays et toutes les entités du groupe) et l'Agence média de l'année 2015 à cette dixième édition des AMMA.
 
Nominees : Space, MEC
 
Media Sales House of the Year : Pebble Media
Le jury des AMMA a décerné le titre de Sales House of the Year à Pebble Media pour son rôle pionnier dans le développement du marché de la publicité numérique en Belgique. En 2015, la régie digitale (filiale de Telenet et de la Var) s’est illustrée à différents égards : par la croissance de son chiffre d’affaires et de son portefeuille, par le lancement d’outils, d’études et de produits innovants et enfin, par le partage de son expertise avec le marché.
 
L’extension du portefeuille et l’accroissement du chiffre d’affaires s’expliquent avant tout par l’intégration réussie des produits de Beweb et de Sanoma Media et par la consolidation de l’offre de contenus publicitaires contextuels et premium en vue d’obtenir une audience de qualité auprès de la plupart des cibles. En décembre 2015, la régie touchait 5,1 millions d’internautes (18+) par mois via ses différents sites web. Dans le segment du CPM premium, Pebble Media a réalisé une hausse de 28% (vs 8% pour le marché global). En matière d’innovations, elle a collaboré au développement de l’outil de ciblage développé par Predicube (Gold en Development & Innovation Award).
 
D’autre part, la régie a mis l’accent sur les coopérations et le partage d’expertise avec le marché pour convaincre les annonceurs et les agences de la force des médias numériques. Pebble Media a notamment joué un rôle de premier plan dans la communication sur les nouvelles mesures Internet du CIM et leur analyse. Elle a contribué dans une large mesure au développement d’une nouvelle plateforme d'audience garantie où tous les acteurs numériques travaillent de concert à la mise en place d’une offre locale performante. Ses autres initiatives sectorielles - délégation d’administrateurs à l’IAB et à la DMA, soutien au GRP et aux AMMA - sont autant de preuves de son engagement à l’égard du marché.
 
Nominees : JCDecaux, Medialaan
 
Best Media Strategy : ZenithOptimedia/ENI - "Anna"
Face à la pression des prix des matières premières et en vue de d’asseoir un business durable, Eni a demandé à ZenithOptimedia de développer un nouveau positionnement de marque, basé sur l’idée qu’Eni permet de mieux utiliser l’énergie pour une vie plus confortable, à travers une relation win/win à long terme marquée par un engagement actif, une volonté d’éducation
et une approche personnalisée. Pour s’approprier ce positionnement, Eni a lancé "Anna", un thermostat intelligent, qui permet à ses utilisateurs d’économiser de l'énergie. Le lancement s’est principalement focalisé sur la Flandre et sur les familles avec enfants. Les objectifs assignés à la campagne qui s'est déroulée entre septembre et décembre 2015, étaient multiples : augmenter les ventes d'Anna, sa notoriété et celle d'Eni, et générer du trafic sur eni.be.
 
S'appuyant sur son étude touchpoints, l'option de ZenithOptimedia a été d’engager les clients potentiels à travers du product placement et des intégrations de contenu, en phase avec la nouveauté du produit et permettant de mettre en avant le design d'Anna, sa facilité d'intégration, etc. Pour lancer la campagne, ZO a d'abord misé sur une stratégie multi-écrans (TV et vidéo en ligne) et des insertions dans la presse quotidienne. L'agence média s'est ensuite attelée à développer la stratégie de content advertising proprement dite au travers de deux partenariats, avec De Persgroep Advertising d'abord et SBS ensuite.
 
Le premier reposait sur trois piliers : contenu, activation et conversion. Le pilier contenu s'articulait autour d'une étude quantitative sur l’utilisation de l’énergie en Flandre, relayée au travers d'une vingtaine d'articles rassemblés dans un dossier sur hln.be. L'ensemble a généré plus de 300.000 views. Pour l'activation, une collaboration éditoriale avec le supplément magazine de HLN, Nina, a permis de produire de nouveaux contenus et d’organiser un concours auquel 3.000 personnes ont participé. Enfin, la conversion : une offre spéciale Anna soutenue sur toutes les plateformes, a été proposée aux lecteurs de HLN, générant une visibilité estimée à 360.000 euros.
 
Avec The Pool, la cellule cross-média de SBS, ZO a élaboré un concept de contenu ciblé, inspiré par le format "Baksteen in de Maag" de Vier et racontant l'histoire et les fonctionnalités d'Anna. En étroite collaboration avec Mediahuis, ce contenu a ensuite percolé dans des advertorials publiés dans les journaux du groupe, ainsi que sur les sites nieuwsblad.be et standard.be.
 
Pour être complet, on citera une action "memostick" dans Metro, permettant de montrer le design du thermostat intelligent, un sponsoring de la météo pour insister sur les bénéfices produit ou un billboard JCDecaux placé dans la zone d'arrivée de Brussels Airport, pour démontrer l'intérêt du contrôle à distance d'Anna ("Connect now with Anna and get a warm welcome when you get home").
 
A l’arrivée, la notoriété de marque d’Eni a augmenté de 9%, les ventes ont très nettement augmenté tout au long de la campagne et l'attitude à l'égard de la marque a positivement évolué.
 
Silver : PHD Media/Telenet Play Sports - "#Samenstraffer"
Bronze : Space/Dash (P&G) - "A Familie Story"

 
Best Creative Media Use : PHD Media/Mora/Medialaan - "Jim's Chicken Stache"
Vu les pressions qui s’exercent aujourd’hui sur le marché des snacks en raison de l’offre (fast) food de plus en plus vaste et diversifiée, il était devenu crucial pour le fabricant Mora de stimuler et de soutenir la demande. Pour ce faire, l’annonceur mène une politique de branding soutenue et s’attache à innover en permanence. Dans cette optique, et conscient que les jeunes constituent une cible importante pour les snacks de friterie, l’entreprise a lancé début de l’année dernière un nouveau snack en collaboration avec feue JIM TV (Medialaan) : le JIM’s Chicken Stache.
 
La collaboration a commencé dès la phase de conception du produit. Pour être certaine que cette nouveauté plaise à sa cible, la chaîne a d’abord sondé en ligne les préférences des jeunes Flamands. Cette enquête a débouché sur la sélection de quatre snacks : le Loveburger, le JIM’s Chicken Stache, le Fireball en les Chicken Churries. Les jeunes ont pu découvrir ces quatre produits à JIM Explore, un événement organisé par la chaîne pendant les vacances de Toussaint, et sur JIM.be. Quelque 1200 jeunes ont participé au vote, qui a consacré le JIM’s Chicken Stache.
 
Pour créer du buzz auprès de la cible et susciter son engagement avant même le lancement de la campagne média, JIM a organisé plus de 100 screen tests. Les trois meilleurs candidats sont allés en finale pour tenter de devenir le visage de toute la campagne de lancement du produit. De mai à septembre, diverses activations ont eu lieu dans les réseaux sociaux de JIM et de Mora. Qui plus est, Mora a pu bénéficier, toujours grâce à JIM, d’un accès aisé aux principaux festivals d’été, l’occasion par excellence pour toucher les jeunes au bon moment. En même temps, du matériel PLV et des produits de merchandising ont été développés dans un style visuel commun.
 
Les résultats n’ont pas déçu. Le lancement du JIM’s Chicken Stache a été l’un des plus couronnés de succès de toute l’histoire de Mora et les résultats de vente ont de loin dépassé les espérances et ceux obtenus par d’autres lancements. En 2015, 1.095.510 Staches ont été écoulés en l’espace de neuf mois, soit une moyenne de 4057 unités par jour… En termes de taux de pénétration et de notoriété de marque, les résultats ont aussi été exceptionnels : le JIM’s Chicken Stache jouit d’une notoriété d’environ 70 % chez les jeunes.
 
Cette étude de cas montre à quel point l’intégration des médias et du marketing à un stade très précoce - en l’espèce, dès la conception du produit - peut être efficace : cette cocréation par deux marques renommées a débouché sur un produit plébiscité. Il s’est produit une symbiose parfaite entre média, message et produit.
 
Voir la vidéo ici.
 
Silver : Serviceplan/ Coca-Cola - "Laugh Mob"
Bronze : Duval Guillaume/Maxus/ Stad Antwerpen - "Open Window"

  
Best Use of Interactive : MEC/iVox/Linkman/Lacroix - "De grote smaaktest"
En 2015, la célèbre marque de fonds Lacroix (Continental Foods) a souffert à la fois d’un marché en stagnation et de la montée en puissance des marques de distributeurs. D’autre part, elle souhaitait renforcer son positionnement ("Ce soir, le chef c’est vous") et mettre en évidence le facteur du goût dans sa perception par le consommateur. Également au programme : le lancement de "Touch of Taste", une nouvelle gamme de fonds.
 
Pour réaliser ces différents objectifs, Linkman a orchestré une vaste campagne de contenus interactifs sur le thème du goût, en tant que facteur différenciant par rapport aux marques de distributeurs. En prélude à cette campagne, iVox a réalisé un "scan du goût" pendant les mois d’été, sous la forme d’une étude de marché menée auprès de 1.000 personnes. Celle-ci a permis d’établir cinq profils et styles de goût correspondants. Sur la base de cette typologie, on a mis au point un test consommateur interactif accessible sur le site degrotesmaaktest.be pour collecter les données des participants.
 
Au mois de septembre, les internautes ont été orientés vers une page web de brand experience où ils ont pu découvrir leur profil de goût et des recettes adaptées, toutes créées par le grand chef Viki Geunes.
 
En même temps, le coup d’envoi a été donné à une campagne de RP visant à générer l’attention média la plus grande possible. Un soutien sous forme de publicité native et d’intégration de contenus dans plusieurs grands journaux était également prévu. D’autres canaux mobilisés étaient l’e-mailing et les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Pinterest et WhatsAp. Fin septembre, MEC a encore ajouté des paid media dans le but d’accroître l’impact de la campagne et de générer plus de trafic sur la plateforme interactive degrotesmaaktest.be et sur le site web. Les clics et leads ont favorisé le téléchargement des recettes sur le site et boosté le partage de contenus.
 
Les résultats sont impressionnants : 115% de souscripteurs e-CRM en plus par rapport à 2014, un CTR moyen de 29% au lieu de 5 %, une progression de 169% des téléchargements, de 2% des ventes, de 6% de la valeur marchande ; enfin, de la publicité gratuite équivalent à un montant de plus de 60.000 euros grâce aux RP.
 
Silver : Maxus/Xaxis/Sunweb
Bronze : Havas Media/JDE – "L'Or Espresso"

 
Best Use of Social & Earned : PHD Media/Telenet - Game of Thrones #ChooseSides
Le 13 avril 2015, une date à marquer au fer rouge pour tous les aficionados de GOT. Ce jour-là, au même moment que HBO, Telenet entamait la diffusion de la Saison 5 de "Game of Thrones". L'occasion pour PHD Media de lancer une campagne de notoriété autour de cet événement et de renforcer l'image premium de la plateforme de diffusion Play More de Telenet.
 
Du fait de budgets limités (15.000 euros), l'agence média s'est appuyée sur les fans die-hard de GOT. L'idée : organiser une bataille en ligne entre les différentes "maisons" de Game of Thrones sur Facebook et Twitter avec comme ancrage la plateforme dédiée "#ChooseSides".
 
L'opération, qui a buzzé sur les réseaux sociaux et suscité l'intérêt des médias, est montée en puissance jusqu'à la date fatidique du 13 avril. L'entame de la Saison 5 a alors été soutenue par le hashtag "#GameOfThrones", ciblant notamment tous ceux qui avaient déjà interagi avec la campagne. Dans la foulée, l'agence média a invité les fans qui avaient preuve de plus d'originalité, à une diffusion exclusive de la première de GOT lors d'un événement exclusif à Gand.
 
La campagne "#ChooseSides" a notamment permis de doubler le nombre de followers du compte Twitter de Telenet Entertaint. Elle a touché 1,3 million de personnes sur Facebook et généré 645.000 impressions sur Twitter ou encore 340.000 video views, un sentiment positif moyen de 30% (source : Engagor), un click through rates sur Facebook plus de deux fois supérieur aux objectifs et une augmentation des ventes de SVOD de GOT de 40% par rapport à l'année précédente.
 
Voir la vidéo ici.
 
Silver : Space/Maes - "Vollenbak Engagement"
Bronze : ZenithOptimedia/Tena - "Launch of Lights"

  
Best Use of Performance Marketing : Havas Media/Hello bank!
Depuis sa création en 2013, Hello bank!, la marque mobile de BNP Paribas Fortis n’a cessé de peaufiner sa stratégie de performance marketing en collaboration avec Havas Media Belgium. Lors du lancement, le tandem a surtout eu recours à des médias offline en vue de générer de la notoriété. L’année suivante a été placée sous le signe de l’optimisation du mix de owned, paid et earned media pour convertir les visiteurs en leads.
 
A partir de fin 2014 et en 2015, Hello bank! a ensuite misé sur une présence numérique constante via différents canaux et un lien croisé avec les médias offline. « Pour obtenir une stratégie de performance bien huilée, nous avons mis au point un template servant à contrôler et optimiser quotidiennement tous les canaux numériques », explique Nicolas Magain, Head of Connections chez Havas Media. « Cela nous a permis d’opérer de façon rapide et flexible et de maintenir le volume de leads au meilleur CPL. Nous avons complété le contrôle quotidien par une analyse hebdomadaire plus approfondie, afin d’examiner de plus près les nouveautés par canal et de développer de nouveaux tests. Pour chaque canal, nous avons défini plusieurs indicateurs clés de performance (KPI) en matière de CPL pour obtenir une bonne stratégie numérique croisée. »
 
Une équipe de six personnes a élaboré une stratégie programmatique incluant paid, shared et owned media, tandis qu’une autre équipe dédiée donnait forme à la stratégie mobile. Les réseaux sociaux ont quant à eux fait l’objet de tests étendus en matière de nouveaux formats et de combinaisons de textes, images et call-to-actions. De même, les efforts en search marketing ont été intensifiés, ce qui a fait augmenter les pourcentages de conversion. Par ailleurs, l’approche choisie a permis de faire augmenter le nombre de conversions, de respectivement 568% et 140% sur les périodes 2013-2014 et 2014-2015. Ces bons résultats s’expliquent par la combinaison innovante d’une méthode de travail et d’une implémentation rigoureuses pour un suivi quotidien des campagnes. La diversité des solutions mises en œuvre en vue d’améliorer les performances du nouveau mix média complexe de Hello bank! a également séduit le jury.
 
Voir la vidéo ici.
 
Silver : MEC/Toyota – "Audience segmentation & retargeting"
Bronze : ZenithOptimedi/Disneyland Paris

 
Development & Innovation Award : Predicube
Offrir une alternative de qualité aux outils de ciblage d’acteurs internationaux comme Facebook et Google et mener un combat positif contre les logiciels antipubs. C’est ainsi que l’on pourrait synthétiser les ambitions de la collaboration instaurée entre la régie Pebble Media et Predicube.
 
Predicube a commencé ses activités en novembre 2014 en tant que spin-off d’Universiteit Antwerpen et d’iMinds, spécialisée dans les données prédictives et le profilage. Ses effectifs se composent de plusieurs experts renommés en exploration des données, ainsi que de stratèges et d’experts médias et financiers. En 2015, Pebble Media a fait appel à Predicube pour plancher avec elle sur différents projets pour ses clients. Ce partenariat s’est avéré d’une grande importance pour le lancement et le déploiement commercial du système sur le marché belge. Pour Pebble, la mise en œuvre du modèle opérationnel de ciblage prédictif a signifié un élargissement avantageux de son offre, à côté du ciblage comportemental et socio-démographique.
 
« Dans le contexte du marketing programmatique, le marketing piloté par les données avait le vent en poupe, avec comme élément clé la DMP (Data Management Platform), soit le stockage et l’interprétation intelligente des données collectées. Ces informations sont très précieuses pour les annonceurs, surtout si l’on peut faire dialoguer les DMP. Nous avons donc exploité ce besoin », explique David Martins, co-fondateur de Predicube.
 
Le fonctionnement du système de Predicube a l’air complexe, mais est dans le fond assez simple : il s’agit de traduire des données issues de l’observation du comportement des internautes sur des sites locaux premium en cibles pour les annonceurs. Au moyen du profil observé des visiteurs connus du site des annonceurs, on définit une cible d’ACT-ALIKES. Autrement dit, un groupe de gens partageant les mêmes centres d’intérêt et présentant un profil comparable à ceux qui sont passés à l’action, mais qui eux-mêmes ne l’ont pas encore fait. Ces personnes voient apparaître de la publicité ciblée la prochaine fois qu’ils surfent sur Internet.
 
« Grâce à une collaboration directe avec des propriétaires de médias locaux, des ad networks et des annonceurs, nous disposons de volumes importants de données locales et pertinentes qui entraînent une force prédictive très grande. L’audience est en moyenne mille fois plus élevée que pour le reciblage, ce qui nous permet de mieux ajuster la publicité à chaque cible, d’obtenir une meilleure pertinence, de diminuer l’encombrement publicitaire et de renforcer l’efficacité », conclut David Mertens.
 
Le marché a d’ores et déjà accueilli très favorablement l’initiative. Les campagnes menées en 2015 ont affiché une hausse de conversion moyenne de 250% à 500% par rapport aux campagnes standard.
 
Voir la vidéo ici.
 
Silver : SBS Belgium – "Pauzeknop reclame"
Bronze : Maxus/Sunweb – "Radio Programmatic"

 
Best Media Research : Sanoma - BrandCompass
Sanoma peut se prévaloir d’une solide expérience en matière d’études pertinentes et pratiques. Sa dernière initiative dans ce domaine a pour nom BrandCompass. Concrètement, il s’agit d’un outil de planning partant d’un constat clair : plus le positionnement de la marque ou du produit coïncide avec celui du média utilisé à des fins publicitaires, plus l’impact du message est important.
BrandCompass réalise actuellement la mesure quantitative de la personnalité de marque de près de 500 produits et services issus de 37 secteurs et d’une centaine de marques médias gérées par différentes régies. Chaque mois, un nouveau secteur vient s’ajouter à l’offre et étoffer ainsi la base de données. Pour chaque secteur, une enquête est réalisée auprès de quelque 800 personnes.
 
Les marques sont intégrées à un modèle de personnalité basé sur un univers bidimensionnel, où le premier axe oppose ndividu et groupe, tandis que le second présente les pôles extraverti et introverti. La combinaison de ces deux dimensions de la théorie psychodynamique débouche sur huit prototypes de personnalité. Un aspect crucial de cette méthode est que la position occupée par la personnalité de marque dépend du score attribué à la marque en question pour chacun des huit profils de base, et ce, en fonction de la perception des consommateurs. Comme dans le cas des individus réels, la personnalité de la marque est forgée selon l’importance relative de ces huit profils types. Étant donné que ce visual mapping permet de définir la personnalité aussi bien des produits et services que des médias, il est possible d’établir des liens entre les deux.
 
« Le principal avantage est que la discussion ne porte plus sur la course à l’audience. Il n’est plus question de pondération, de GRP ou de couverture nette, mais de connectivité entre la marque et les marques médias auxquelles celle-ci a recours. Il s’agit de couple des caractères », indique Remi Boel, Marketing Intelligence Director chez OmnicomMediaGroup, à propos de l’outil.
 
BrandCompass est disponible gratuitement sur brandcompass.be ou via l’app iPad éponyme.
 
Voir la vidéo ici.
 
Silver : ZenithOptimedia - "In brand purpose we trust"
Bronze : Havas Media – "Meaningful brands"

 
Media Advertiser of the Year : Valérie Morfitis (Unilever)
A l'exception d'une parenthèse chez Douwe Egberts (époque Sara Lee) entre 2007 et 2011, c'est chez Unilever que Valérie Morfitis s'est forgé ses 15 années d’expérience marketing au travers de différentes fonctions. Depuis la fin 2012, elle occupe le poste de Country Media Manager pour le groupe. « Avec notre équipe marketing et Mindshare, je suis responsable du planning média du deuxième annonceur de Belgique. Cela signifie que je dois constamment être à la recherche des approches médias les plus effectives, efficaces et innovantes pour nos 25 marques. Lesquelles ont chacune des niveaux de brand equity, de cibles, d’objectifs stratégiques et d’investissements différents », explique-t-elle.
 
On connaît sa passion pour les médias et les solutions innovantes. Récemment, elle a par exemple été parmi l’une des premières à tester la nouvelle offre publicitaire d’Instagram Belgique, avec Solo Open Kitchen. « Comme dans beaucoup d’autres domaines, Unilever se positionne en tant que pionnier en média », ponctue-t-elle. Stéphane Corouble, Managing Director d’IP Network, en témoigne : « J’ai eu l’occasion de collaborer avec elle dès ma prise de fonction en tant que Directeur d’IP. Ce qui m’a le plus surpris est sa curiosité et son intérêt pour l’innovation et les réflexions créatives. Un annonceur d’une telle envergure pourrait en effet se concentrer uniquement sur ses objectifs de GRP, de reach ou de coût contact. Pour Valérie, il n’en n’est rien. Elle fait partie de ses personnes qui cherchent à obtenir le meilleur pour leurs marques, non seulement sur le plan quantitatif mais également sur le plan qualitatif et créatif. »
 
Au-delà, la Media Manager se dit « fortement attachée à l’idée de contribuer à l’industrie publicitaire et média belge ». Membre du board des directeurs de l’UBA, elle est aussi vice- présidente de sa commission TV. « Consciente de ses responsabilités dans la transformation de l’industrie TV, Valérie prend son rôle très au sérieux, et anime les débats en conséquence », décrit Alessandro Papa, Trading Director chez Dentsu Aegis Network. « Toujours à la recherche d’insights pertinents et propices au développement de l’écosystème, elle stimule les interactions entre les acteurs du paysage TV en confrontant les opinions et en préservant l’objectivité dans son jugement. »
 
Prosélyte, Valérie Morfitis s’efforce également de partager sa passion, non seulement avec son équipe Benelux et la communauté marketing d’Unilever, mais aussi avec un public plus large sur les réseaux sociaux. Notamment sur Twitter, où elle est hyper-présente et très active (@Morfitis).
 
Media Personality of the Year : Yves Gérard (RMB)
Vice-président du jury AMMA, Yves De Voeght (Media Manager chez Coca-Cola) rappelle les critères intuitifs du prix Media Personality of the Year : « Une solide carrière, un engagement qui va au-delà de celui lié à une fonction et une source d’inspiration pour tous les acteurs du marché. » Pas de doute possible : le General Manager de RMB, figure emblématique de la régie de la RTBF depuis 1991, est la synthèse incarnée des trois !
 
On ajoutera sa fine connaissance du métier et de ses acteurs au-delà du microcosme média, sa passion, sa curiosité et son ouverture d’esprit toujours intactes, après plus 30 ans de carrière - de McCann à RMB en passant par Space et Carat ; son hospitalité, son sens de l’amitié, sa disponibilité aussi.
 
« Parce qu’il est une vraie lumière pour notre métier, avec une force de caractère impressionnante, ayant acquis au fil des ans une sagesse reconnue par ses pairs, ne se séparant jamais de son sourire qui embellit les très nombreux événements où il se rend, Yves Gérard mérite cet award, édition 2015 », ajoute Yves De Voeght. « Rayonner dans le métier peut se faire par un travail de l’ombre mais aussi en étant présent dans la plupart des événements organisés par ce métier. En soutenant de nouvelles initiatives au moment où elles en ont le plus besoin ; en consacrant du temps et de l’énergie à des associations para-professionnelles (…) 10 ans de partnership avec les AMMA (depuis ses débuts donc, ndlr), 20 ans de soutien remarquable à la créativité belge à travers les Cannes Lions, 30 ans de maison chez RMB, qu’il dirige depuis presque 15 ans. Merci Yves, et bravo ! »
 

Un projet marketing en tête ? Rechercher une agence


ARCHIVE / AWARDS

JOBS


INTERVIEW

ADVERTORIAL - Le MovieMatch de Catherine Closset (BNP Paribas Fortis)

ADVERTORIAL - Le MovieMatch de Catherine Closset (BNP Paribas Fortis)



DOSSIER  



B2B Press & Communication Awards : Les lauréats  


Quelque 200 personnes ont assisté hier soir à la troisième soirée de gala des B2B Press & Communication Awards qui se déroulait à Bozar. Parmi les 11 prix décernés par le Jury de Stephan Salberter...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


IAB MIXX 2016 : les cases en or  


Cette année, le jury des IAB MIXX Awards a décerné sept Gold. Ceux-ci couronnent autant de campagnes et d'annonceurs différents, et cinq agences.

Zoom sur ces campagnes en or pour VOO, Visit...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Netvertising : Prière de ne pas déranger !  


On savait déjà que la publicité dérange les internautes, mais pas dans les proportions révélées dans une étude récemment menée par l'agence média Space. Et certains formats considérés comme très...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier