FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Et l'homme alors ?, par André Reclame

Mardi 2 Février 2016


Et l'homme alors ?, par André Reclame
L’action de sensibilisation sur l’image de la femme dans la publicité "Weare#womennotobjects" a retenu toute mon attention, comme on dit chez les annonceurs quand on va répondre négativement à une demande de sponsoring à peine regardée.
 
S’en est suivi bien entendu une discussion animée autour de la machine à café entre nous.
 
Comment les femmes veulent-elles être représentées ? Car sauf erreur de ma part :
 
> Toutes celles qui posent le veulent bien ;
> Les vêtements qu’elles ont sur la peau sont faits pour elles et elles les achètent ;
> C’est quoi une femme normale… Une salope ou une allumeuse ? ;
> Les femmes ont quand même d’autres modèles physiques que Margaret Thatcher, Marie Curie ou Marguerite Yourcenar (j’avais d’abord écrit une série de noms  de femmes en vie et influentes mais le risque de procès est trop grand, j’y reviendrai) ?
> Quand vous allez chez La Perla ou Agent Provocateur vous n’avez pas envie de ressembler à Anne Romanoff (ah merde, elle vit encore) quand même ?
> Quand vous êtes top belles et séduisantes, vous vous sentez mieux non ?
> Vous préférez voir les mannequins homme Dolce Gabbana ou Calvin Klein que the Big Lebowski non ?
> Et donc comment devez-vous être représentées ? On aimerait savoir parce que là, on ne sait plus.
 
Hmmm. Vaste débat me rétorque-t-on.
Oui et non. Tu marques des points mais pas que.
 
Oui, on a des modèles d'idéal physique plus proche de Gisèle qu'Angela (pas Angelina, l’autre). Mais on a aussi comme modèle intellectuel ou moral des Simone ou des Hillary. Donc en fonction de la situation, on veut être vues comme Gisèle ou comme Simone. Mais pas que comme Gisèle.
Première nuance.
 
Nuance j’adore ce mot... Il sous entend sans le dire qu’on aurait dû le savoir, nous les méchants machos de la pub.
 
Celles qui posent le font parce que c'est leur métier. Pas parce qu'elles sont d'accord avec le message. Elles ont des books hors de prix à produire et des cheveux à laver à l'eau d'Evian. Donc besoin de rentrées, point. Elles ne font pas de l'endorsement du produit. Deuxième nuance.
 
J’attendais le "et toc" mais il n’est pas venu.
 
Certes les fesses moulées de Beckham dans son slip H&M sont plus plaisantes à regarder sur lui que sur Borat. Et ce regard gourmand ne l'est que parce qu'il est contextualisé : je vends des slips, je mets des jolies fesses dedans, donc mon slip semble plus sympa que le slip de la marque d'à côté…
 
Slip et fesses, no stress ça va ensemble. Là où ça gonfle, c'est quand on met une belle nana sur une bagnole. On sublime la bagnole via les fesses de la nana. On n'est plus dans la contextualisation mais dans l'objet. Et être reléguée à des objets devant lesquels le mâle Alpha bave, c'est beurk. Au même titre qu'un mec à poil pour vendre un billet d'avion : nul, pas de rapport (la preuve, j'en ai jamais vu. Alors pourquoi la nana à moitié nue pour la bagnole ?).  Troisième nuance.
 
Là, elle sentait la victoire proche, elle m’avait porté le coup fatal. Mon café était déjà tiède, elle sautillait sur ses stilettos… Nadine de la compta lui lançait des regards complices, c’est sûr demain je suis viré pour harcèlement ou sexisme.
 
J’essaie de suivre ton raisonnement du contexte, lui dis-je. Il y aurait des produits ou des marques pour lesquels cela ne pose pas de problème d’être sexy. Mais une femme en mère de famille qui fait le ménage ou qui prépare les repas pour sa petite famille, cela ne pose pas de problème alors ? C’est être uniquement un objet de désir sexuel hors contexte qui pose problème. Il faut être un sujet de désir contextualisé pour afficher du sexy ou de la nudité, c’est bien cela ?
 
Ces images provocantes ne relèvent-elles pas justement du cliché ? Tout le monde sait que c’est exagéré. Que ce n’est pas la vraie vie. Que cela relève du fantasme, de l’imagination, du rêve (ou du cauchemar), alors que la réalité banale des tâches ménagères est bien plus dégradante. Des centaines de millions de femmes n’ont pas accès au travail, à l’émancipation, trop occupées par les tâches ménagères. Le micro-crédit leur permet de s’en sortir en achetant une machine à laver le linge. C’est un outil  d’émancipation. Alors que chez nous, il est vu comme un outil dégradant.
 
Tout est question de contexte en effet.

andrereclameandre@gmail.com
 
NB : Moi aussi, j'ai tapé "image de l'homme dans la pub" dans Google Images, et vous savez quoi : ce n'est pas joli, joli ! 








 

Un projet marketing en tête ? Rechercher une agence


ARCHIVE / BRANDS - STRATEGY

JOBS


INTERVIEW

ADVERTORIAL - Le MovieMatch de Catherine Closset (BNP Paribas Fortis)

ADVERTORIAL - Le MovieMatch de Catherine Closset (BNP Paribas Fortis)



DOSSIER  



B2B Press & Communication Awards : Les lauréats  


Quelque 200 personnes ont assisté hier soir à la troisième soirée de gala des B2B Press & Communication Awards qui se déroulait à Bozar. Parmi les 11 prix décernés par le Jury de Stephan Salberter...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


IAB MIXX 2016 : les cases en or  


Cette année, le jury des IAB MIXX Awards a décerné sept Gold. Ceux-ci couronnent autant de campagnes et d'annonceurs différents, et cinq agences.

Zoom sur ces campagnes en or pour VOO, Visit...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Netvertising : Prière de ne pas déranger !  


On savait déjà que la publicité dérange les internautes, mais pas dans les proportions révélées dans une étude récemment menée par l'agence média Space. Et certains formats considérés comme très...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier