FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Inside The Cannes Juries : Philippe Fass et Arnaud Pitz

Mardi 23 Juin 2015


Inside The Cannes Juries : Philippe Fass et Arnaud Pitz
Nous avons rencontré Philippe Fass et Arnaud Pitz, CD respectifs de Happiness Brussels et BBO Belgium, au sortir de leur jury cannois. Le premier siégeait en Promo & Activation, le second en Direct. Deux compétitions où les Belges, Happiness et BBDO en tête, mais aussi LDV United, ont remporté quelques Lions. 

Comment se sont déroulés vos jurys ?
 
Arnaud Pitz : C'était un jury de passionnés, qui ont jugé le travail en se posant d'abord la question : "Est-ce du Direct ?". Pour ensuite évaluer le travail en fonction de ce critère. Le tout dans un esprit positif et constructif hors du commun. On n'a pas tué le boulot. C'est en faisant la promotion du meilleur boulot que le moins bon tombe. C'est en sublimant le bon qu'on s'est rendu compte que le reste l'était moins. Humainement, c'était comme une grande famille, les liens étaient très forts.

Philippe Fass : Personnellement, j'ai découvert des personnalités super intéressantes et cela percole sur les discussions. D'une manière générale, nous avons eu une qualité de boulot qui était vraiment très haute. Pour moi, cette compétition Promo & Activation, c'est "The" catégorie qui représente la pub, celle où l'on fait quelque chose et où l'on active les gens à faire quelque chose. C'est aussi la raison pour laquelle cette compétition qui se déroule en début de festival, donne le ton pour le reste de la semaine.

AP : Je voudrais souligner ce que dit Philippe sur la qualité du boulot. On croit toujours que c'est parce qu'on a une bonne idée bien exécutée, qu'elle va gagner à Cannes. En réalité, il y a énormément de bonnes idées qui sont bien exécutées. Le niveau est franchement élevé en Direct. Cela reste l'une des compétitions les plus exigeantes et arriver en shortlist, c'est déjà magnifique.

Volvo a remporté le GP dans les deux compétitions. Avec "Live Paint" en Promo & Activation et "Interception" en Direct. En quoi ces campagnes ont-elles fait la différence par rapport à des Gold déjà exceptionnels ?

AP : Dans le dernier tour, c'était soit "#handsoff" pour Marc Dorcel, soit "#volvocontest" ("Interception", nldr). Trois heures de discussions. L'idée de Volvo est fantastique. Tout d'abord, c'est complètement Direct, c'est une interaction Direct, c'est l'utilisation en continu du consommateur dans une idée avec de la "response", du "spread", avec tous les bons composants dans une idée qui est fantastique. Pirater le Super Bowl qui est le truc le plus iconique en terme de budgets pubs ! Avec un minimum de budget, ils sont parvenus à s'attribuer toute l'attention "social" du Super Bowl alors que tous les autres ont dépensé des millions. Eux, avec un budget peu important, ils se sont choppé toute l'attention, ils ont eu des résultats fantastiques… C'est juste grandiose.

PF : Chez nous, cela s'est joué entre la poupée Nivea qui apprend aux enfants à éviter les coups de soleil, le Proud Whopper de Burger King qui était emballé dans un papier arc-en-ciel pour la Gay Pride et le "Life Paint" de Volvo. Perso, j'étais dans le camp des perdants. Je pense quand même que le Grand Prix est magnifique. Volvo a la sécurité inscrite dans son ADN et ici, ils vont au-delà des bagnoles : on parle des êtres humains, des usagers faibles qu'on essaye de protéger.

AP : Je reviens sur Marc Dorcel… Imaginez la bombe si nous avions attribué le GP à un site porno ! Je donne un petit élément du débat : "Et pourquoi pas, finalement ?". Le porno, c'est une industrie. Une industrie confrontée au même problème que la musique, avec le Net qui prend des parts de marché, des sites gratuits et du porno cheap, là où Marc Dorcel propose de la super HD en streaming... L'idée de "#handsoff", c'est une idée de sampling digital avec un humour décalé. Pourquoi le porno n'aurait-il pas droit à des idées marrantes, géniales et décalées pour faire sa promotion ? Pourquoi faut-il montrer cette industrie du doigt ? Alors après, éthiquement, on peut se poser la question. On peut le faire aussi pour d'autres industries. Mais ce n'est pas notre rôle, en tant que juré.

Un projet marketing en tête ? Rechercher une agence


ARCHIVE / CANNES LIONS 2015

JOBS


INTERVIEW

Anne-Sophie Vilain : Comment l'UBA Academy soutient le succès des décideurs locaux

Anne-Sophie Vilain : Comment l'UBA Academy soutient le succès des décideurs locaux



DOSSIER  



Netvertising : Prière de ne pas déranger !  


On savait déjà que la publicité dérange les internautes, mais pas dans les proportions révélées dans une étude récemment menée par l'agence média Space. Et certains formats considérés comme très...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Plus d'écrans, plus d'opportunités ?  


Le nombre d’écrans dont nous disposons pour consommer du média a augmenté de manière exponentielle. A la lumière des enseignements du récent Media Vision Day du GRP, dédié à cette thématique, nous...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


High (Ad) Tech  


Retour sur le dernier Festival de Cannes, qui s’est achevée sur un constat : le rôle prépondérant joué par les entreprises technologiques. En témoigne le succès croissant des Innovation Lions.

en savoir plus

Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier