FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close

Yves Baudechon (Social Lab) : « Notre capacité à créer du contenu original a été clé pour remporter Nespresso »

Samedi 20 Juin 2015


Yves Baudechon (Social Lab) : « Notre capacité à créer du contenu original a été clé pour remporter Nespresso »
Aux côtés d'OgilvyOne et d'Ogilvy PR, Social Lab va jouer un rôle majeur dans l'activation de la nouvelle offre "Contenu & Performance" prônée par Ogilvy Belgium (voir par ailleurs dans ce numéro). 18 mois après son rachat par le réseau de WPP, Yves Baudechon, co-fondateur de l'agence, fait le point sur l'internationalisation de la marque Social Lab et nous confirme le gain récent de Nespresso au niveau worldwide.

Comment évolue l’internationalisation de Social Lab, que ce soit au niveau des implantations et des clients ?
 

Nous venons de recruter notre 80eme employé. A New York, après neuf mois, nous avons déjà huit collaborateurs dirigés par Benjamin Snyers qui y a déménagé, et nous visons 15 personnes à la fin de l’année, principalement des Social Strategist et des Campaign Architects. IBM est notre plus gros client et nous travaillons aussi pour UPS, Aetna, Merck, Dupont, Coke... Nos bureaux sont au cœur de Ogilvy NY et nous espérons nous étendre dans d’autres sièges comme Chicago et Washington que Gilles Bindels (co-fondateur de Social Lab, ndlr.) a rencontrés la semaine dernière. Le bureau de Paris s’est lui aussi fortement développé et compte aujourd’hui 10 collaborateurs, pilotés par Nicolas Corrochano. A Amsterdam, nous avons une équipe de sept personnes, dont cinq basées au siège de Philips qui se chargent de la distribution et de l’amplification de contenus sociaux au niveau global. Bruxelles reste notre centre de gravité avec 50 experts, notre headquarter mais aussi notre laboratoire et notre vivier de talents. Une dizaine de personnes ont déjà pris leur envol vers nos autres agences, riches de l’expérience acquise sur les clients gérés depuis la Belgique.
 
Selon plusieurs rumeurs, vous auriez remporté le budget social marketing de Nespresso pour le monde. Est-ce exact ? Et si oui, d’où sera géré ce compte ?
 
Oui, nous avons remporté le pitch organisé par Nespresso pour devenir leur agence au niveau global pour tout le social. Notre capacité à créer du contenu original mais aussi à assurer qu’il génère de la performance, a été clé pour remporter ce client. C’est une marque formidable, avec de grosses ambitions sur le social : 24 pages Facebook, des comptes Twitter locaux et globaux, une présence globale sur Pinterest, Instagram, Google+ et YouTube… Nous développons leur stratégie sociale depuis notre agence de Londres où nous avons engagé une Social Planner très senior, et nous l’implémenterons dès septembre avec des équipes à Londres et à Lausanne. Cette victoire nous permet de nous positionner comme le partenaire potentiel d’autres marques globales. On accède vraiment à la première division où le niveau est très très élevé.
 
Plus globalement, quels trends/changements percevez-vous dans l’évolution de votre business et du social marketing ?
 

Contenu et performance ne peuvent plus vivre de manière déconnectée. Notre ambition de les relier par un "pont" d’expertise et de les faire fonctionner de concert nous différencie de nos concurrents. Aujourd’hui la portée considérable des plateformes sociales est de plus en plus reconnue. Nous créons du contenu inspiré par les formidables opportunités de ciblage, contextualisé et amplifié en fonction des actions de la cible. Parlons-nous à un prospect, un suspect, un client ? Comment l’engager en fonction de sa position dans le funnel ? D’où l’importance de disposer de ressources en planning stratégique et en analyse de données. De déployer des fermes d’audience sociales en parallèle aux bases de données internes. C’est l’approche du Social CRM que nous raffinons et déployons. D’autre part, l’offre paid media est de plus en plus riche et complexe. Le fait d’être installés à New York nous permet de les découvrir et de les tester avant qu’elles ne soient disponibles en Europe. C’est important parce que nous avons de plus en plus de clients multi-pays.  Comme Nespresso, Philips mais aussi Skyn, Special T, Lee, Bakker, IBM… La reprise du lead sur la stratégie sociale par les headquarters est une tendance lourde pour laquelle nous sommes bien outillés.
 
 

Un projet marketing en tête ? Rechercher une agence


ARCHIVE / AGENCIES - DIGITAL

JOBS


INTERVIEW

Anne-Sophie Vilain : Comment l'UBA Academy soutient le succès des décideurs locaux

Anne-Sophie Vilain : Comment l'UBA Academy soutient le succès des décideurs locaux



DOSSIER  



Plus d'écrans, plus d'opportunités ?  


Le nombre d’écrans dont nous disposons pour consommer du média a augmenté de manière exponentielle. A la lumière des enseignements du récent Media Vision Day du GRP, dédié à cette thématique, nous...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


High (Ad) Tech  


Retour sur le dernier Festival de Cannes, qui s’est achevée sur un constat : le rôle prépondérant joué par les entreprises technologiques. En témoigne le succès croissant des Innovation Lions.

en savoir plus

Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Google DNI : Une offensive de charme de plus de 150 millions d'euros  


Jusqu’au 11 juillet, les éditeurs peuvent de nouveau déposer un dossier auprès de Google en vue d’obtenir une aide financière pour leurs projets innovants. C’est en effet pendant cette période...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier