FERMER


Vous êtes à la recherche de quelque chose ?

Rechercher

Déjà un compte MM ?

Se connecter Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?



Envoyer votre mot de passe
FR NL

Vous êtes à la recherche de quelque chose ?


RECHERCHE AVANCÉE >

Pas encore membre MM ?

mm.be est un site freemium. Pour accéder aux contenus payants, vous devez créer votre compte et vous abonner à nos produits.
Créer un compte

Déjà un compte MM ?

Mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Envoyer votre mot de passe
close
ARCHIVE

Air/visit.brussels: 'Call Brussels'

Mercredi 13 Janvier 2016


Air/visit.brussels: 'Call Brussels'
Assets :
website Flagey Molenbeek Mont des Arts
Credits :
Client : visit.brussels
Contact : Zoé Hutchinson
Agency : Air Brussels
ECD : Eric Hollander
CD : Dieter De Ridder
CD : Joeri Van Den Broeck
Creation : Sébastien Stronghead Verliefde
Creation : Julien Scouze Riviezzo
Head of Digital : Greg Pin
Digital Project Manager : Maxime Van Santen
Account : Daphné De le Vingne
Designer : Maxime Douillet
Producers : Bérengère Lurquin
PR : White Corporate Affairs - Eveline De Ridder, Arianne Goossens, Wim Lefebure
Media : Initiative Belgium - Christine Jean
Web development : Globule Bleu
Engineers : Teken & Maak
Phone System : Aircall

Le premier buzz de 2016 est signé Air pour visit.brussels. #CallBrussels entend convaincre les touristes que le tristement célèbre "lockdown" de la capitale est bel et bien derrière nous.

15 jours. C’est le temps (record) qu’il a fallu à Air pour imaginer et concevoir la campagne #CallBrussels, à la demande de visit.brussels, l’agence de communication de la Région Bruxelles-Capitale. Depuis les attentats de Paris et le "Brussels lockdown", qui a solidement écorné l'image de la capitale, avec les conséquences économiques que l'on sait sur le secteur du tourisme, on attendait la réaction des autorités compétentes… Plutôt qu'une énième campagne institutionnelle dans la presse internationale, visit.brussels et Air ont mis en place un dispositif interactif et surtout, participatif, qui donnaient la parole aux principaux concernés : les Bruxellois.
 
Partant que les habitants de la capitale sont ses meilleurs ambassadeurs et les mieux placés pour "raconter" leur ville, ceux-ci ont eu pour mission de convaincre les touristes que Bruxelles n'est pas la zone de guerre parfois dépeinte par les médias étrangers ces dernières semaines. Comment ? Tout simplement, en répondant à leurs questions, par le biais de Mupis transformés en cabine téléphonique.
 
Ceux-ci étaient installés à trois endroits emblématiques : le Mont des Arts, la Place Flagey et… la Place communale de Molenbeek. Les passants pouvaient ainsi directement répondre aux questions des touristes étrangers, qui choisissaient, via le site call.brussels, la cabine qu’ils désiraient appeler. Des webcams étaient également au programme. Celles-ci filmaient les environs et les retransmettaient en direct sur la plateforme dédiée.

Au total, du 7 au 11 janvier dernier, quelque 12.688 personnes en provenance de 154 pays ont appelé un des trois Mupis transformés en cabine téléphonique. Par ailleurs, visit.brussels souligne que 74% des appels ont été passés de l'étranger, non seulement des pays limitrophes mais aussi des USA, du Japon, du Brésil ou encore de l'Australie… Le succès est également au rendez-vous sur les réseaux sociaux avec cette fois plus de 9,3 millions de personnes qui ont vu le hashtag #CallBrussels.

La campagne sera suivie par une diffusion internationale des fragments vidéos qui ont été tournés pendant l’action, via les réseaux sociaux et sur des sites web dans les pays prioritaires : Royaume-Uni, Pays-Bas, Allemagne, France, Italie et Espagne.
 
Le tout est soutenu par un volet RP (piloté par White Corporate Affairs) et mené en collaboration avec Toerisme Vlaanderen et Wallonie-Bruxelles Tourisme, qui relaient l’ensemble de la campagne.

JOBS


INTERVIEW

Vivian Schiller (Weber Shandwick) : De nos jours, le vrai ou le faux est plus une question d'émotions que de faits  

Vivian Schiller (Weber Shandwick) : De nos jours, le vrai ou le faux est plus une question d'émotions que de faits  



DOSSIER  



Les médias peuvent-ils s'inspirer de l'industrie du X?  


Le digital a donné des ailes au business du "divertissement pour adulte". Les techniques d'affiliate marketing, les vidéos 360°, la réalité augmentée et virtuelle, l'IoT n'ont plus de secret pour...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Les sociétés d'audit à la conquête de la pub   


Ces dernières années, les Big Five n’hésitent pas à ouvrir leur bourse pour racheter toutes sortes d’agences digitales, créatives et de design de services sur les grands marchés. Les Deloitte...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier


Kantar TNS - Connected Life 2017 : mode d'emploi pour le futur  


Ceux qui ne connaissent pas l’étude barométrique de Kantar TNS ont doublement tort : ses indicateurs éclairent de façon actualisée sur les tendances concrètes liées aux connexions entre...


en savoir plus
Member only
Connectez-vous pour accéder à ce dossier